Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Dimanche 7 Décembre 2008 à 00:00

Le 22ème téléthon résiste plutôt bien à la crise économique

Malgré la crise économique, le 22e Téléthon pour financer les recherches contre les maladies rares a donné lieu à une forte mobilisation qui a permis de recueillir presque autant de promesses de dons que l'an dernier, selon les organisateurs qui ont salué cet élan de solidarité.

Le marathon caritatif, diffusé pendant 30 heures en alternance sur France 2 et France 3 de vendredi soir jusque tard dans la nuit de samedi à dimanche, a permis de recueillir 95.200.125 euros de promesses de dons, soit un million d'euros de moins que l'an dernier. "C'est formidable. Le téléthon était coincé entre les catastrophes, la crise. Tout était gris autour du téléthon. C'est vraiment une bouffée de solidarité exemplaire au milieu d'une crise", a déclaré à l'AFP Laurence Thiennot-Herment, présidente de l'Association française contre les myopathies (AFM).

"On sentait que le terrain était bien mobilisé, qu'il n'y avait pas défection, qu'il y avait un frémissement plutôt positif, mais on se demandait si les manifestations allaient pouvoir collecter autant, est-ce qu'une famille qui dépensait 15 euros allait pouvoir en dépenser autant ou seulement 10", a-t-elle ajouté. Les dons peuvent continuer jusque vendredi 17h00 par téléphone au 3637 et par internet sur www.telethon.fr, toute l'année. L'an dernier, les 96.228.136 euros de promesses de dons avaient abouti à une collecte finale de 102,3 millions d'euros, contre 106,7 millions en 2006.

Quelque 22.000 manifestations ont été organisées à travers la France, un peu plus qu'en 2007, mais la part des dons recueillis grâce à ces actions ne progresse finalement qu'un tout petit peu, à 40-41%. "Nous avions beaucoup de retours positifs du terrain et on était obligé d'extrapoler le montant des dons à partir de 10% des manifestations", a expliqué Mme Thiennot-Herment, qui a ajouté qu'il "ne faisait pas beau dans les départements de l'Est".

Sur l'ensemble du territoire, la météo était cette année plus favorable qu'en 2007, lorsque les collectes sur le terrain avaient pâti de la pluie. En fin de soirée, l'homme d'affaires et ancien ministre Bernard Tapie est venu apporter un coup de pouce à l'opération en décidant d'offrir au Téléthon la totalité de ses cachets, soit 5% de la recette, pour son rôle principal de la pièce "Oscar" à l'affiche du Théâtre de Paris jusqu'au 3 janvier.

La campagne pour inciter les donateurs à utiliser internet, qui supprime les frais liés à la collecte des promesses de dons grâce au paiement en ligne par carte bancaire, a porté ses fruits. "Internet a progressé par rapport au téléphone", selon la présidente de l'AFM qui n'avait pas encore de chiffres disponibles. Grâce aux dons recueillis, l'AFM soutient financièrement 34 essais en France et à l'étranger, dont 23 sont en cours tandis que d'autres sont en préparation sur l'homme.

Une trentaine de pathologies sont concernées, des maladies neuromusculaires dans la moitié des cas, mais aussi une maladie génétique rare du vieillissement accéléré, la progeria (1 naissance sur 4 à 8 millions), ou fréquente, l'infarctus du myocarde. Sur le plateau de France 3, vendredi soir, la gracieuse Aleyna, 6 ans, était présente avec son père, pour montrer que la théraphie génique lui avait permis de guérir.

Touchée par une maladie très rare de déficit immunitaire, elle a bénéficié de l'essai mené par l'équipe du professeur Maria-Grazia Roncarolo de l'Institut de thérapie génique de Milan. Coût du traitement par enfant: 150.000 euros. C'est "une première victoire dans une pathologie qui montre la voie", a salué Laurence Thiennot-Herment.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution