Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mardi 20 Janvier 2009 à 00:00

Marché de la musique en France en 2008: chiffres clés et faits marquants

Les chiffres clés et les faits marquants du marché de la musique en France en 2008, dévoilés à Cannes au Midem par le Snep, le principal syndicat des producteurs de disques.

Marché de gros global (livraisons des maisons de disques aux magasins):
-15% par rapport à 2007 (606 millions d'euros contre 713). Au sein de ce
marché, -19,9% pour les ventes physiques (CD et DVD, 530 M euros) et +49,9%
pour les ventes numériques (internet et téléphonie mobile, 76 M euros).

. Sur les 76 millions d'euros des ventes numériques, 24 millions (32%)
proviennent du téléchargement à l'acte sur internet, 35 millions (46%) du
téléchargement sur téléphones mobiles et 17 millions (22%) des formules
d'abonnement ou d'écoute gratuite financée par la publicité (streaming).
C'est ce dernier modèle qui a entraîné la hausse de 49,9% du chiffre
d'affaires des ventes numériques, puisque les revenus issus des abonnements et
du streaming ne représentaient que 500.000 euros en 2007.

. Par répertoire, c'est la musique classique qui a le plus souffert en
2008, puisque ses ventes ont baissé de 24%. Celles de la variété francophone
ont chuté de 21% et celle de la variété internationale de 16%.

. Par format, c'est le single qui a le plus souffert, avec une baisse de
47% en 2008, contre 46% pour les DVD musicaux et 16% pour les albums.

. De 2002 à 2008, le marché de gros global de la musique a perdu plus de la
moitié de sa valeur, passant de 1,3 milliard à 606 millions d'euros.
Inexistant en 2002, le marché numérique représente aujourd'hui 76 millions
d'euros, tandis que dans le même temps, le marché physique a chuté de 772
millions et perdu 60% de sa valeur.

. En 2008, 69 nouveaux contrats d'artistes ont été signés par les majors du
disque (Universal, Sony Music, EMI et Warner) tandis que 84 contrats ont été
rendus, soit un solde négatif de 15.

. Le marché de détail de la musique (vente aux consommateurs) est passé
sous la barre symbolique du milliard d'euros en 2008, avec 983 millions
d'euros (-15%). Au sein de ce total, les ventes physiques ont baissé de 16,5%
(941 millions) et les ventes numériques ont augmenté de 44,3% (42 millions).
Les chiffres de détail ne sont cependant pas exhaustifs car ils ne prennent
pas en compte la téléphonie mobile.

. Selon le Snep, les grandes surfaces alimentaires se désengagent de la
vente de musique: leur part de marché représentait 34% en 2008, contre 40% en
2007, 46% en 2005 et 49% en 2003.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier d'Avignon
Avis de concession de service public relative aux prestations de service de restauration rapide, d'un point presse, d'une boutique et de distributeurs automatiques de denrées alimentaires destinés aux patients du centre hospitalier d'Avignon.
» Voir l'avis de concession de service public