Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Jeudi 12 Février 2009 à 00:00

Iliad: forte hausse des ventes 2008, malgré une perte d'abonnés pour Alice

Iliad, maison mère du fournisseur d'accès à internet Free, a publié jeudi un chiffre d'affaires 2008 en forte hausse, mais a réalisé au quatrième trimestre des recrutements moindres que l'an passé, notamment parce qu'Alice a perdu des abonnés.

A 12H45, à la Bourse de Paris, le titre perdait 1,55%, à 66,84 euros, dans un marché en recul de 1,58%. Sur l'année, les ventes ont progressé de 29,1%, à 1,56 milliard d'euros, en ligne avec les attentes du marché. Les analystes tablaient sur 1,55 milliard d'euros, selon le consensus cité par Dexia. Sans tenir compte du rachat d'Alice, la progression est de 18,9%, a précisé le groupe dans un communiqué. Au quatrième trimestre, Iliad a recruté 100.000 nouveaux clients nets. Le groupe a précisé que Free en avait gagné 114.000, tandis qu'Alice en a perdu 14.000, comptant désormais 836.000 abonnés.

Ce recrutement est inférieur à la même période de 2007 (137.000). Le consensus tablait lui sur 111.000 nouveaux clients pour Free et une perte de 8.000 pour Alice. Interrogé sur cette perte, le directeur financier d'Iliad, Thomas Reynaud, a déclaré que c'était "100% conforme à (leurs) attentes". En 2008, Iliad a "largement dépassé ses objectifs", notamment en termes d'abonnés: Free en compte désormais 3,39 millions, alors que le groupe tablait sur 3,25 millions.

M. Reynaud a ajouté qu'Iliad était "passé en 2008 de 2,9 millions d'abonnés à 4,2 millions", à la fois via l'acquisition d'Alice et les recrutements. "On est clairement aujourd'hui le premier opérateur alternatif français, avec une part de marché de 25,5%" (contre 19,7% fin 2007, ndlr), a-t-il dit. Grâce au rachat d'Alice à Telecom Italia, finalisé le 26 août, Iliad a en effet retrouvé sa place de numéro deux sur le marché français de l'internet, derrière l'opérateur historique France Télécom et devant son principal concurrent SFR-Neuf Cegetel.

M. Reynaud a également mis en avant "l'amélioration du taux de dégroupage", passé de 81,5% fin 2007 à 85,6%, un taux supérieur à son objectif (84%). Les services optionnels représentent toujours une part croissante des ventes (25% du chiffre d'affaires grand public Free en 2008, contre 22,4% en 2007). Au quatrième trimestre, le revenu moyen par abonné (Arpu) de Free a "atteint le niveau record de 36,9 euros (HT)", contre 36,3 euros il y a un an, a noté Iliad.

Le groupe, qui vise "5 millions d'abonnés en 2011", entend poursuivre "ses objectifs de restructuration sur Alice". "On commence à avoir une évolution positive", avec un taux de dégroupage passé de 45% à 50% depuis l'acquisition et une progression de l'Arpu de 27 à 32 euros, a dit M. Reynaud. Il a par ailleurs confirmé la candidature d'Iliad à la quatrième licence de téléphonie mobile, considérant "avoir de nombreux atouts pour réussir".

Interrogé sur sa capacité financière, il a affirmé qu'il fallait "arrêter de regarder Iliad comme le petit poucet d'il y a quelques années". "On a une structure financière extrêmement saine. On a un des taux d'endettement les plus faibles du secteur en Europe, on dispose de liquidités importantes à notre bilan, on est une société rentable", a-t-il affirmé. Concernant la fibre optique, Iliad a confirmé "son objectif de disposer d'une couverture de 4 millions de foyers en 2012".
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution