Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Dimanche 25 Mars 2001 à 00:00

Cyber-Porsche et bijoux "communicants"

De l'ordinateur portable utilisable sous l'eau à la cyber-Porsche en passant par une collection de bijoux "communicants" : les gadgets s'exposent au CeBIT de Hanovre (nord), suscitant curiosité et regards amusés, tel celui du chancelier allemand Gerhard Schroeder.

A l'image de la Mercedes communicante déjà présentée l'an dernier, la Porsche Boxster S décapotable grise garée au stand IMB se trouve sous le feu des projecteurs au plus grand salon mondial de l'informatique et des télécommunications, où sont attendus près de 800.000 visiteurs jusqu'au 28 mars.

Non en raison du prestige de cette voiture de luxe réputée pour sa rapidité mais pour son "kit" internet. "On peut se connecter au Web en gardant les mains sur le volant, grâce à un système de reconnaissance vocale", explique Wolf Torster Tippelt, de la société allemande de logiciels professionnels CAA, qui a équipé cette Porsche.

Sur le petit écran situé à droite du tableau de bord s'affichent les informations recherchées par les occupants du véhicule : trafic routier, météo, film projeté dans le cinéma le plus proche, réservation d'une table de restaurant, d'un voyage en train ou d'une croisière en ferry, etc.

"Cette voiture a de l'avenir", sourit M. Tippelt en citant le chancelier Gerhard Schroeder, qui s'est arrêté au stand IMB au cours d'une visite de quatre heures au CeBIT. Reflet de l'engouement pour les nouvelles technologies, le salon a battu un nouveau record pour sa quinzième édition, en franchissant le seuil de 8.000 exposants venus de 68 pays.

La cyber-Porsche devrait être commercialisée l'an prochain. Il faudra compter environ 245.000 marks ou 125.266 EUR (dont 5.OOO DM ou 2.556 EUR pour l'équipement internet), annonce M. Tippelt, ajoutant que l'équipement est également testé sur une BMW et une Peugeot 4O6.

A quelques dizaines de mètres de la Porsche constamment entourée d'une nuée de visiteurs est exposée une machine à laver "intelligente", similaire dans son principe aux réfrigérateurs connectés à internet commercialisés depuis un an par l'italien Zanussi. "Grâce à l'ordinateur central relié à la machine, vous pouvez la programmer ou la faire fonctionner immédiatement par téléphone ou par internet", explique Sabine Haering, de la société Miele. En cas de panne, la machine envoie l'information à l'ordinateur qui adresse un SMS (message court) par téléphone ou par l'internet à un réparateur.

Mais il faudra encore attendre au moins deux ans avant que cet équipement du futur soit commercialisé. L'ordinateur est estimé à 3.000 marks (1.533 EUR) et le prix de la machine sera un peu plus élevé qu'un appareil classique, note Mme Haering.

Les amateurs de bijoux et d'internet trouvent leur bonheur au stand IBM : une bague pour surfer sur le net, une casquette faisant fonction de micro et des boucles d'oreilles utilisées comme haut-parleur.

Plus féminin encore, le géant de l'électrotechnique Siemens a mis au point un téléphone cellulaire en forme de poudrier. Le miroir est remplacé par un écran couleur adapté aux téléphones multimédia de troisième génération (UMTS) qui devraient faire leur apparition sur le marché fin 2002-début 2OO3.

La vague de la musique téléchargée, au format MP3, continue également à inspirer de multiples objets pour offrir la possibilité d'écouter des fichiers musicaux dans toutes les circonstances.

Après les montres et les téléphones MP3 sur le marché depuis des mois (Samsung, Daewoo entre autres), des appareils photo numériques comme ceux visibles sur les stands Kodak ou Olympus sont également dotés de lecteurs MP3.

Sony, qui lance à son tour un téléphone MP3 présentant l'intérêt de disposer de mémoires amovibles sous forme de Memory Stick, profite de la vague des fichiers compressés pour présenter plusieurs walkmans (balladeurs) pas plus gros qu'un petit briquet.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution