Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 21 Février 2009 à 00:00

Echec des négociations entre acteurs et producteurs hollywoodiens

Une nouvelle rencontre entre les acteurs et les producteurs de Hollywood s'est terminée sans accord, anéantissant les espoirs d'avancée dans les négociations sur une convention collective, a-t-on appris auprès de l'une des parties.

L'Alliance des producteurs de cinéma et de télévision (AMPTP) a déclaré, tard jeudi soir, qu'elle avait effectué une "dernière, meilleure et ultime" proposition au principal syndicat américain des acteurs de cinéma et de télévision (SAG), au terme des négociations. Le SAG n'a pas réagi dans l'immédiat. Selon des observateurs, cette mise en demeure met le SAG face à ses faiblesses et divisions, illustrées fin janvier par le renvoi de son négociateur en chef.

"L'AMPTP a pu lancer son ultimatum et arracher une victoire par la force", a commenté Nikki Finke, rédactrice du blog "deadlinehollywooddaily.com", très suivi dans la profession, en accusant le SAG d'avoir "manqué de tripes". Pour Jonathan Handel, un avocat spécialiste du secteur du divertissement et rédacteur d'une rubrique du blog "Huffington Post", a estimé que "le soutien à une grève au sein du SAG est probablement insuffisant, l'offre (de l'AMPTP) est une pilule amère et le syndicat est désemparé, déchiré par des dissensions politiques internes".

Les négociations entre le patronat et le SAG, prévues sur deux jours, mardi et mercredi, avaient finalement débordé sur la journée de jeudi. "Les termes de la proposition sont les meilleurs que l'on offrira à la lumière des cinq autres principaux accords de l'industrie négociés au cours de l'année dernière et de la crise économique incomparable qui touche l'économie mondiale", a indiqué l'AMPTP dans son communiqué. Il s'agit du dernier rebondissement en date dans une saga qui dure depuis mi-2008, quand les deux parties ne sont pas parvenus à tomber d'accord sur une nouvelle convention collective pour remplacer celle qui a expiré le 30 juin 2008.

Les acteurs continuent à travailler, mais sous le régime du précédent contrat. Dans son communiqué de jeudi soir, l'AMPTP a souligné que le syndicat des acteurs avait 60 jours pour examiner sa dernière offre, qui contient, selon les producteurs, des améliorations par rapport aux précédentes propositions et des "gains significatifs en terme de salaires, d'avantages sociaux et de droits sur les nouveaux médias".

Dans ses dernières négociations, le SAG réclamait notamment une hausse des salaires pour les acteurs touchant moins de 100.000 dollars par an, et une augmentation des dividendes sur les ventes de DVD et d'oeuvres exploitées sur internet et sur les "nouveaux médias" numériques. Mais les studios accusaient le SAG de manque de réalisme, affirmant que ces médias n'étaient pas encore rentables.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution