Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Dimanche 1 Mars 2009 à 00:00

Alain Bashung roi des Victoires de la musique

Alain Bashung a triomphé lors de la première partie des Victoires de la musique, samedi, en remportant deux trophées, dont celui de l'interprète masculin de l'année, ce qui fait de lui l'artiste le plus primé de l'histoire de la cérémonie avec un total de dix récompenses.

En plus de la Victoire de l'artiste masculin, l'une des plus prestigieuses, Bashung a décroché celle du meilleur spectacle pour sa tournée. Il était également en lice pour deux autres trophées qui devaient être décernés plus tard: album de chanson pour "Bleu Pétrole" et chanson de l'année pour "Résidents de la République". Avant même leur attribution, Bashung totalisait le nombre record de dix Victoires depuis 1986, dont, déjà, celles de l'artiste masculin de l'année en 1993 et 1999.

Couronné en 1999, son album "Fantaisie militaire" (1998) avait en plus été désigné meilleur disque des 20 années précédentes en 2005, lors de la 20e édition des Victoires. "Je voudrais vous remercier, vous m'avez beaucoup aidé, vous m'avez envoyé tellement d'amour!", a déclaré le chanteur, petit chapeau et lunettes noires sur le nez, en recevant son premier trophée de la soirée.

Bashung, 61 ans, a assuré ses concerts ces derniers mois bien qu'il soit atteint d'un cancer du poumon. "Je vous embrasse tous, souhaitons-nous une année resplendissante", a-t-il ajouté, visiblement fatigué et amaigri, en recevant une deuxième ovation debout après celle qui l'avait salué un peu plus tôt alors qu'il avait interprété "Résidents de la République". Bien qu'il lutte contre la maladie, Bashung donne depuis le printemps 2008 des concerts impressionnants de classe et d'intensité. Il a récemment dû reporter pour raisons médicales trois concerts qu'il aurait dû donner quelques jours avant les Victoires, à Toulouse, Clermont-Ferrand et Lyon, finalement reprogrammés pour le mois d'avril.

Samedi, l'organisateur de ses spectacles a de même annoncé le report à une date ultérieure des concerts prévus lundi et mardi au Grand Rex à Paris. Sa tournée a suivi la sortie en mars 2008 de l'album "Bleu Pétrole". Un disque marqué par un retour aux mélodies et à un format de chanson classique ainsi que par l'influence des musiques de l'Ouest américain, folk et country. Il l'a réalisé en s'entourant de collaborateurs talentueux: Gaëtan Roussel, le chanteur de Louise Attaque, qui a signé quatre des onze chansons et en a cosigné deux, les jeunes Arman Méliès et Joseph d'Anvers et Gérard Manset. Bashung a été qualifié il y a quelques mois de "dernier des géants" par le magazine Les Inrockuptibles, signe de son aura à part dans la musique française et du respect unanime qu'il suscite.

Son triomphe a quelque peu éclipsé les autres résultats. Arthur H, le fils de Jacques Higelin, a remporté la Victoire de l'album pop/rock de l'année pour "L'homme du monde". En recevant son trophée, il a exprimé son "amour" pour Bashung, qualifié de "grand monsieur". Johnny Hallyday, qui ne faisait pas partie des nommés, a eu droit à un lot de consolation avec une Victoire d'honneur. Ce titre honorifique a également été remis à Jean-Loup Dabadie, qui a écrit de nombreux tubes et sera intronisé le 12 mars à l'Académie française. Enfin, Cali a dédié sa chanson "Mille coeurs debout" aux "enfants, femmes vieillards traqués, expulsés de la France, pays qu'ils croyaient le pays des droits de l'Homme, pays aujourd'hui déshonoré".
Palmarès des 24e Victoires de la musique,

. Artiste interprète masculin de l'année: Alain Bashung
. Artiste interprète féminine de l'année: Camille
. Album de chanson/variétés de l'année: "Bleu Pétrole" (Alain Bashung)
. Album pop/rock de l'année: "L'homme du monde" (Arthur H)
. Artiste/groupe révélation du public de l'année: Sefyu
. Artiste/groupe révélation scène de l'année: BB Brunes
. Album révélation de l'année: "Ersatz" (Julien Doré)
. Album de musiques urbaines de l'année: "Dante" (Abd Al Malik)
. Album de musiques du monde de l'année: "Tchamantché" (Rokia Traoré)
. Artiste de musiques électroniques ou dance de l'année: Martin Solveig
. Chanson originale de l'année: "Comme un manouche sans guitare" (Thomas
Dutronc)
. Spectacle musical/tournée/concert: Alain Bashung
. Vidéoclip: "Les limites" (Julien Doré)
. DVD musical: "Divinidylle Tour" (Vanessa Paradis)
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution