Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Dimanche 5 Avril 2009 à 00:00

Dernière séance pour "Urgences", la série qui a lancé George Clooney

Avez-vous pleuré à la mort de Marc Green? fondu au premier baiser de Doug et Carol? "Urgences", une des séries les plus populaires du monde, qui a révolutionné le feuilleton télévisé et lancé George Clooney, diffuse son dernier épisode jeudi après 15 saisons de corps et de coeurs brisés.

Une soirée spéciale de deux heures était programmée à 20 heures (00H00 GMT vendredi), avec notamment une rétrospective et la visite "d'anciens amis", selon la chaîne américaine NBC. Racontant la vie du service des urgences dans un hôpital public de Chicago manquant de moyens et tentant de sauver des patients souvent pauvres, "Urgences" (E.R. pour "Emergency room" aux Etats-Unis) est né en 1994 d'un scénario de Michael Crichton, auteur de "Jurassic Park".

Le succès immédiat de la série devait marquer le début de l'ascension vertigineuse du bourreau des coeurs George Clooney, docteur Doug Ross dans le feuilleton, et rapporter toute une moisson de prix, des Emmy Awards aux Golden Globes. "Urgences" a même attiré des metteurs en scène de cinéma: Quentin Tarantino est l'auteur de l'épisode 24 de la saison 1, intitulé "Maternité" et diffusé en mai 1995.

Au rythme de sirènes d'ambulance, de brancardiers courant dans des couloirs d'hôpital, de perfusions et d'opérations de la dernière chance, des scènes filmées souvent caméra au poing, la série a vissé devant la télévision chaque semaine des millions d'Américains mais aussi de Français, d'Irlandais ou de Russes, jusqu'à engendrer la lassitude des téléspectateurs. En France, "Urgences" et sa vision réaliste de la frénésie qui s'empare d'un service médical lors de l'arrivée de patients en danger de mort avait remplacé le sacro-saint film du dimanche soir.

Après le départ de George Clooney en 1999, puis d'autres acteurs de la série, le feuilleton n'a plus jamais atteint le record d'audience de 47,8 millions de téléspectateurs de 1998, après les 23,8 millions de la première soirée. Mais il restait encore à ce jour un succès d'audience, avec 10,3 millions de spectateurs en mars 2009 et une vingtième place au box-office des programmes télévisés. Et NBC a triplé ses tarifs publicitaires pour la dernière soirée, le spot de 30 secondes passant de 135.000 à 425.000 dollars, selon TNS media intelligence.

"Il est temps de débrancher les fils", plaisante jeudi le quotidien USA Today, reprenant une plaisanterie fréquente au sujet de l'interminable série. "Il aurait mieux valu arrêter il y a six ou sept ans, quand elle était encore créative", souligne le quotidien.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution