Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Dimanche 26 Avril 2009 à 00:00

23e Molières: une femme enfant et le diable à l'avant-scène dimanche soir

La femme enfant de "Baby Doll" incarnée par Mélanie Thierry et "Le Diable rouge" avec Claude Rich seront à la fête dimanche soir, avec sept nominations chacun, lors des Molières, les récompenses annuelles du théâtre français.

Dix-huit statuettes seront décernées dans 17 catégories (les "révélations" donnant lieu à deux prix, l'un pour les femmes, l'autre pour les hommes) lors d'une cérémonie diffusée sur France 2 à partir de 20h35, en direct du Théâtre de Paris. Cette 23e Nuit des Molières sera placée sous la présidence d'honneur de Bernard Giraudeau. Le maître de cérémonie sera le nouveau directeur de la Villa Medicis à Rome, Frédéric Mitterrand, qui succède à l'animatrice Karine Le Marchand.

L'Association professionnelle et artistique du théâtre (Apat), organisatrice des Molières, et France Télévisions espèrent que l'audience de l'émission repassera au-dessus de la barre des deux millions de téléspectateurs sous laquelle elle est descendue en 2007 et 2008. Pour ce faire, la chaîne a choisi un créneau inédit (le dimanche soir) et concocté un programme très musical, avec la présence d'un orchestre (celui de Frédéric Manoukian) et les interventions du big band de Michel Leeb ainsi que de la "chorale" de la Comédie-Française, emmenée par Tom Novembre.

Laurent Baffie pimentera de quelques interventions intempestives une soirée qui devrait voir défiler, pour remettre les trophées, des actrices aussi télégéniques que Sylvie Testud, Mélanie Doutey ou Elsa Zylberstein. Quarante-deux pièces du théâtre privé ou du secteur subventionné sont nommées cette année, totalisant 81 citations. La pièce "Baby Doll" de Tennessee Williams, montée au Théâtre de l'Atelier, est représentée dans sept catégories: théâtre privé, comédienne (Mélanie Thierry), comédienne dans un second rôle, metteur en scène, adaptateur, décorateur/scénographe et créateur lumière.

Spectacle du Théâtre Montparnasse, "Le Diable rouge" apparaît lui dans les catégories théâtre privé, comédien (Claude Rich), metteur en scène, auteur francophone vivant, décorateur/scénographe, créateurs costumes et lumière. Signe de l'évolution d'un événement qui tend à amender une image très parisienne, deux grandes institutions théâtrales de province arrivent en bonne place. Le "Tartuffe" de Molière monté par Stéphane Braunschweig au Théâtre national de Strasbourg (TNS) obtient ainsi six nominations.

Le TNP de Villeurbanne est lui aussi cité six fois, mais avec deux spectacles, tous deux mis en scène par son directeur Christian Schiaretti: "Coriolan" de Shakespeare (quatre nominations) et "Par-dessus bord" de Michel Vinaver (deux). Derrière, "Cochons d'Inde" avec Patrick Chesnais décroche cinq mentions, tandis que la "Madame de Sade" de Mishima mise en scène par Jacques Vincey, "Des gens" de Zabou Breitman d'après Raymond Depardon et l'"Equus" de Peter Shaffer monté par Didier Long totalisent trois nominations chacun.

L'Apat a largement renouvelé son conseil d'administration en septembre dernier, quatre mois après avoir fait l'objet d'une fronde de plusieurs directeurs de théâtres privés, qui estimaient que le vote des jurys pour les nominations aux Molières 2008 s'était déroulé "dans une totale opacité". La nouvelle présidente de l'Apat, Irène Ajer, a élargi à 330 membres le collège des "grands électeurs" pour le théâtre privé et basé la sélection des spectacles subventionnés sur les observations de 195 "correspondants" en région.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution