Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mardi 9 Juin 2009 à 00:00

Apple lance un iPhone plus rapide, divise par deux le prix de l'ancien

Le fabricant informatique américain Apple a lancé lundi une version plus rapide et plus puissante de son très populaire téléphone multifonctions iPhone, et annoncé simultanément une division par deux du prix de la version précédente.
En l'absence de son charismatique patron Steve Jobs, en congé maladie depuis janvier, Apple a partiellement répondu aux attentes des spécialistes avec les nouveautés pour ses iPhone. Mais le constructeur a déçu en annonçant, lors d'une conférence annuelle pour développeurs organisée à San Francisco (Californie), que son nouveau système d'exploitation Snow Leopard ne serait lancé qu'en septembre. Le nouvel iPhone 3Gs -- le "s" signifiant "speed" (vitesse) -- est doté d'un appareil photo autofocus avec fonction vidéo, d'une batterie à l'autonomie renforcée, et surtout d'une vitesse de navigation très renforcée. Une page de journal s'affiche ainsi presque trois fois plus vite qu'avec l'appareil lancé en juillet dernier.

"C'est l'iPhone le plus puissant que nous ayons jamais fait", a déclaré le directeur du marketing Phil Schiller, en assurant que "ce qu'il y a à l'intérieur est entièrement nouveau". Cette troisième version de l'iPhone en deux ans sera vendue à partir du 19 juin aux Etats-Unis, au Canada et dans plusieurs pays européens (dont la France et la Suisse) dans des versions à 16 et 32 gigaoctets. La sortie est prévue dans 80 autres pays "dans les semaines à venir".

Aux Etats-Unis, le nouvel appareil sera commercialisé à un prix allant de 199 à 299 dollars. Par ailleurs, l'actuel iPhone 3G, énorme succès planétaire, voit son prix chuter dès lundi à 99 dollars pour sa version de base (8 gigaoctets). C'est un coup dur pour les téléphones multifonctions concurrents, en particulier le Pre commercialisé par Palm depuis samedi, dont le prix de 199 dollars avait été calé sur celui de l'iPhone.

Apple a précisé que le numéro deux américain de la téléphonie mobile, AT&T, restait son opérateur exclusif aux Etats-Unis. Globalement, les annonces de cette conférence ont été une nouvelle fois l'occasion pour Apple de montrer qu'il était conscient des difficultés économiques, ce qui l'a poussé à tirer ses prix à la baisse, et pas seulement sur l'iPhone. Le groupe de Cupertino a ainsi présenté une gamme rafraîchie et meilleur marché de ses ordinateurs portables MacBook, après avoir déjà tiré à la baisse le prix des ordinateurs de bureau en mars.

"Nous étions déjà en avance sur la concurrence - nous le sommes encore plus maintenant", a déclaré M. Schiller à l'ouverture de la conférence. Les nouveaux MacBook de leur côté dont dotés de nouvelles prises pour carte mémoire SD, utilisées dans les appareils photos numériques, et de nouvelles batteries au lithium, écologiques et accroissant leur autonomie à 7 heures. Ces ordinateurs portables, qui pourront accueillir des microprocesseurs plus puissants et offrant jusqu'à 500 gigaoctets de stockage, ont été présentés par M. Schiller comme les plus rapides qu'ait jamais produits Apple.

La version de base d'un ordinateur à écran 15 pouces sera mise en vente à partir de lundi à 1.699 dollars, soit 300 dollars de moins que la version actuelle. Des versions plus sophistiquées seront proposées pour 1.999 et 2.299 dollars. Des ordinateurs dotés d'écrans de 13 pouces sont vendus à 1.199 ou 1.499 dollars, tandis que l'ultra-fin MacBook Air, également amélioré, est disponible pour 1.499 ou 1.799 dollars.

La principale déception est venue de l'annonce que le nouveau système d'exploitation Snow Leopard, actuellement en version expérimentale, ne sortirait dans sa version finale qu'en septembre, pour un prix de 129 dollars (ramené à 29 dollars pour ceux déjà équipés d'un système précédent). En revanche le nouveau navigateur Safari 4, en version expérimentale depuis février, a été lancé comme prévu, en revendiquant le titre de programme "le plus rapide et le plus novateur" du marché: Apple assure qu'il est presque huit fois plus rapide qu'Internet Explorer 8, lancé par Microsoft en mars.

La conférence d'Apple, qui durera toute la semaine, réunit les développeurs de logiciels fonctionnant pour les produits Apple, qui utilisent des standards différents du reste du marché, dominé par les produits Microsoft.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution