Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 29 Août 2009 à 00:00

Iliad (Free): cap sur la fibre et le mobile après avoir digéré Alice

Le groupe Iliad, maison mère du fournisseur d'accès internet Free, a publié des résultats semestriels supérieurs aux attentes mais encore affectés par le rachat d'Alice, confirmant ses objectifs financiers et ses projets dans la fibre optique et la téléphonie mobile. Le bénéfice net du groupe a reculé de 13,1% à 72 millions d'euros, sous l'effet de l'intégration de son concurrent Alice, racheté à Telecom Italia en 2008. Sans cette acquisition il aurait presque doublé (+94,2%) à 161 millions. Après ce chiffre, supérieur aux attentes des analystes (le consensus de DowJones Newswires tablait sur 67,7 millions), Iliad, numéro deux de l'internet en France, confirme ses objectifs, notamment "une très forte augmentation du résultat net" en 2009 et 5 millions d'abonnés haut débit en 2011, mais il voit déjà plus loin. "On a deux très beaux projets: la fibre (internet à très haut débit, ndlr), qui est déjà une réalité, et le mobile, qui constitue un formidable relais de croissance", a déclaré lors d'une conférence de presse le directeur financier, Thomas Reynaud. "Grâce aux liquidités dégagées par l'ADSL, nous allons pouvoir totalement financer nos investissements dans la fibre et financer une partie du mobile", a-t-il précisé. Le groupe confirme son plan d'investissement d'un milliard d'euros dans la fibre d'ici 2012. Candidat à la quatrième licence de téléphonie mobile, mise en vente début août par le gouvernement, il envisage "un plan d'un milliard d'euros pour couvrir 90% de la population", selon son directeur général, Maxime Lombardini. Le groupe "a une réflexion en cours sur la structuration d'un réseau de boutiques en propre" pour vendre son offre mobile s'il décroche la licence, "mais aucune décision n'est prise". Il pourra profiter dans un premier temps des accords de distribution négociés par Alice avec notamment The Phone House, Carrefour, Auchan et Boulanger. Le chiffre d'affaires, déjà publié, a bondi de 40,1% à 969,8 millions (+13,8% hors Alice), mais le recrutement d'abonnés a été faible au deuxième trimestre. "Nous avons constaté une légère augmentation du désabonnement au mois de juin", a noté M. Lombardini: "nous avons perdu 10.000 abonnés qui nous ont quitté pour Bouygues Telecom" mais "depuis juillet les choses sont rentrées dans l'ordre". "Nous avons de bons recrutements depuis deux semaines", a confirmé M. Reynaud. Selon Iliad, l'intégration d'Alice est "en avance sur les objectifs", Alice contribuant, pour la première fois, à hauteur de 5,5 millions d'euros à l'Ebitda (résultat brut d'exploitation) du groupe. Ce dernier atteint 307,8 millions, en hausse de 19,8%. Côté rentabilité, Iliad se félicite d'avoir atteint "une marge record" de 38,4% contre 37,1% un an plus tôt (31,7 contre 30,7% en comptant Alice), notamment grâce à l'augmentation du dégroupage et à la croissance des services à valeur ajoutée comme la vidéo à la demande. Iliad a d'ailleurs fait une nouvelle demande à Orange (France Télécom) pour pouvoir distribuer ses chaînes Orange Sport et Orange Cinéma Séries, sans réponse pour l'instant. Free a dû faire le ménage chez Alice, qu'il n'a finalement payé que 700 millions d'euros (contre 800 fixés au départ), un prix plus conforme à la réalité de l'actif. Il a aussi rationalisé les offres, passant de plus d'une centaine à seulement deux.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution