Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 31 Août 2009 à 00:00

France 3 se mobilise pour le 70ème anniversaire de la déclaration de guerre de 1939

Le 3 septembre 1939, la Deuxième Guerre mondiale est déclarée. À l’occasion du 70e anniversaire de cette date fatidique, France 3 revient sur cette période noire du XXe siècle qui a bouleversé à tout jamais l’ordre mondial, à travers deux documentaires inédits (3 septembre 1939, la déclaration et Les rafles d’août 1942 en zone libre, un crime de l’État français), une fiction (Le Lien) et une programmation exceptionnelle de France 3 Alsace sur l’évacuation de la région.

Le lundi 31 aout à 23h05 France 3 propose "3 septembre 1939, la déclaration" un documentaire de Martina Hall de 90 minutes.
Ce film retrace de manière poignante les 24 heures de ce dimanche fatidique où la guerre fut déclarée, à travers les témoignages de ceux qui l’ont vécu, de part et d’autre de la Manche.
À l’écran, l’horloge marque le passage du temps et invite le spectateur à suivre le déroulement de cette journée, du côté des instances officielles de l’État comme de celui des gens ordinaires : la session de minuit de l’Assemblée nationale, la déclaration de guerre de l’Angleterre suivie de celle de la France, le discours du Roi d’Angleterre, les premières sirènes d’alerte dans Londres, l’évacuation de Strasbourg, le premier couvre-feu à Paris, le premier acte d’agression des Allemands – le torpillage du SS Athenia…Des archives et des interviews avec des anonymes et des personnalités telles que Michèle Morgan, Jean Daladier, fils d’Édouard Daladier, Lady Soames, fille de Winston Churchill, Bernard de Gaulle, neveu du Général, Alain Mimoun, médaillé olympique et héros de guerre, La Duchesse du Devonshire, membre de l’aristocratie anglaise, le réalisateur Richard Attenborough…

Le mardi 1er septembre à 20h35, France 3 diffusera "Le lien".
Ce téléfilm a obtenu 3 prix au Festival de la Fiction TV de La Rochelle 2007 : Prix spécial du jury / Prix de la meilleure interprétation féminine ex-æquo à Marthe Keller / Prix du meilleur second rôle masculin à Jacques Spiesser - David Kodsi a reçu en 2004 le Prix du Producteur de Télévision de la Procirep
1959, Eva, 55 ans, est la seule survivante de sa famille, ayant miraculeusement échappé à la rafle qui les a tous déportés à Auschwitz, y compris Sarah, sa petite fille, alors âgée de 3 mois. Elle est aujourd’hui professeur de français dans une classe de seconde.Remariée à Nathan, elle essaie tant bien que mal de reconstruire une vie. Tout bascule le jour où elle croise le père d’une nouvelle élève, Sylvie Meunier, ancien milicien responsable de la rafle. Un autre choc l’attend : petit à petit, en recoupant des indices successifs, Eva acquiert la certitude que Sylvie est Sarah, sa petite fille.Se pose alors pour elle un terrible dilemme : a-t-elle le droit de récupérer Sarah et de bouleverser sa vie ? D’un autre côté, peut-elle laisser sa petite fille élevée par les tortionnaires de ses propres parents ?

Puis ce même jour à 22h05 sera diffusé un documentaire d’Antoine Casubolo Ferro intitulé " Les rafles d’août 1942 en zone libre. Un crime de l’Etat français".Ce film poignant apporte un regard tout à fait nouveau sur le rôle de l’Etat et de l’administration française dans la déportation des juifs, et donne la parole aux derniers survivants de ces rafles.En août 1942, 10 000 juifs, hommes, femmes et enfants, ont été raflés dans le sud de la France. Durant toute la guerre et à travers toute l’Europe, ce sont les seuls qui aient été arrêtés et déportés d’un territoire non occupé par les Allemands.
En 1945, sur 10 000, 270 sont revenus...

A noter : sur France 3 Alsace d'autres documentaires seront proposés en plus entre le 2 et le 5 septembre.

source: lezappingdupaf
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›

Vos réactions

Kate | Jeudi 3 Septembre 2009 à 20:14
le documentaire sur les rafles de 1942 en zone libre était admirable et les témoins bouleversants,surtout Edouard. Quant à la lettre de sa mère Lucia, elle est universelle et absolument remarquable. J'ai encore appris sur le rôle de l'Etat français, alors pourtant que je suis informée de ces questions. Dire que ces réfugiés auraient pu, auraient du être sauvés...quel malheur, quel drame.
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution