Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 5 Septembre 2009 à 00:00

La plus longue émission télévisée met en lumière le Berlin d'après Mur

Présentée comme "la plus longue émission télévisée jamais réalisée", un programme spécial sur Berlin montre ce samedi 5 septembre durant 24 heures la vie quotidienne dans la capitale allemande, vingt ans après la chute du Mur. "24 heures Berlin, une journée capitale" sera diffusée simultanément dans les pays européens francophones et germanophones, ainsi qu'en Finlande et aux Pays-Bas, de samedi 06H00 (04H00 GMT) jusqu'à dimanche, même heure, à l'occasion du 20e anniversaire de la chute du Mur de Berlin, le 9 novembre 1989.

Des retransmissions publiques dans plusieurs endroits de la capitale allemande, notamment dans des cafés, des librairies et des églises, sont également prévues pour l'occasion. Quatre-vingt équipes techniques ont été mobilisées pour ce tournage au cours duquel une vingtaine de Berlinois, célèbres ou anonymes, ont été filmés au cours d'une unique journée, le 5 septembre 2008. Dix mois ont ensuite été nécessaires pour monter l'émission qui sera notamment diffusée sur les chaînes franco-allemande Arte et publique régionale allemande RBB. Coût total de l'opération: 2,8 millions d'euros. Le président de la chaîne Arte, Gottfried Langenstein, a estimé que le centre de gravité de l'Europe s'était déplacé vers l'Est depuis vingt ans, ce qui a fait de Berlin un choix évident pour ce projet. "Après la chute du Mur, les gens ont eu peur que la ville perde de sa dynamique", a-t-il souligné au cours d'une conférence de presse à Berlin. "Ce film montre que c'est l'opposé qui est vrai: la ville s'est épanouie".
Seules 24 heures seront diffusées mais ce sont au total 750 heures qui ont été tournées au cours de cette journée où les caméras ont déambulé à travers la ville réunifiée, des clubs et restaurants en vogue du quartier central de Mitte à une prison située dans le nord de la ville. Elles ont accompagné aussi bien un sans-abri drogué que le maire homosexuel de la Berlin, Klaus Wowereit. Egalement dans l'oeil de la caméra, le Berlinois Michel qui se transforme le soir en Gloria Viagra, une "drag queen" qui donne un concert dans un bar lesbien avec son groupe Squeezebox. La caméra se glisse partout. Jusqu'à la chambre à coucher de ces Berlinois. "Le sexe fait partie de la vie quotidienne, non?", a lancé le directeur de la création, Volker Heise, pour expliquer pourquoi les auteurs avaient choisi de garder les scènes les plus explicites.
La chaîne Arte a présenté récemment cette émission comme "l'événement télévisuel de la rentrée" qui marquera le "coup d'envoi d'une programmation exceptionnelle à l'occasion des 20 ans de la chute du Mur".
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution