Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 4 Septembre 2009 à 00:00

RTL: une grille de rentrée dans la continuité, sur fond de baisse des coûts

Le nouveau président du directoire de RTL, Christopher Baldelli, a présenté la grille de rentrée dans la continuité de la saison précédente, sur fond de réduction des coûts, alors que l'audience de la radio leader s'érode et que les recettes publicitaires baissent. "L'objectif est de rester leader et ce n'est pas si simple que ça", a dit lors d'une conférence de presse Christopher Baldelli, qui a succédé en juillet à Axel Duroux, débauché par TF1. "Nous n'avons pas de crise identitaire, nous avons des émissions et des talents qui fonctionnent très bien, je ne vais pas les changer pour le plaisir", a déclaré le patron de la station généraliste.

La saison 2009-2010 s'inscrit dans la continuité de la précédente, avec quelques nouvelles voix cependant: Harry Roselmack (Sept à Huit de TF1) présente le samedi le "journal inattendu", Agnès Bonfillon (ex-France Inter) la revue de presse du matin, Adeline François (RTL2) le journal de 08h00, le footballeur Bixente Lizarazu anime l'émission sportive "Le club Liza"... Christophe Hondelatte passe à RTL soir (18h00-20h00) et Elisabeth Martichoux rejoint Jérôme Godefroy pour RTL Midi, a précisé le directeur de l'information Jacques Esnous, qui promet une grille "surprenante, énergisante et enrichissante", s'attardant davantage sur la "profondeur des sujets".

Des journées spéciales emploi seront désormais organisées tous les mois, un "petit acte de service public", selon M. Baldelli. Autre nouveauté: RTL se lance dans les paris en ligne avec un site dévolu aux paris hippiques. Et à partir de ce jeudi, la radio musicale RTL2 est disponible sur l'iPhone. Alors que RTL Group est dans le rouge, le nouveau patron de RTL a annoncé une réduction des coûts pour "augmenter la profitabilité de l'entreprise" dont la marge brute est de 10%. "Nous allons réexaminer tous les postes pour savoir si on ne peut pas redéployer certaines dépenses", a expliqué le patron du groupe RTL (RTL, RTL 2, Fun Radio et la régie publicitaire IP France) qui emploie au total quelque 900 salariés.
"Jusqu'à la fin du mois d'août, nos recettes publicitaires étaient en baisse de 12% à 13%. Mais l'été a été correct et nous avons toutes les raisons d'avoir un Ebita (résultat opérationnel ajusté, NDLR) positif avant la fin de l'année", selon lui. "Penser que l'année prochaine sera facile, c'est faire preuve de beaucoup d'optimisme", a-t-il néanmoins commenté. RTL est la première radio de France depuis trois ans mais son audience s'érode: sur la période avril-juin 2009, elle a enregistré une audience cumulée de 12,1%, contre 12,3% en janvier-mars 2009 et 12,8% en avril-juin 2008. Alors que plusieurs médias ont évoqué son nom pour succéder à Patrick de Carolis à la tête de France Télévision, M. Baldelli a répondu qu'il ne "serait pas intéressé par le job".
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution