Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 14 Septembre 2009 à 00:00

Le JT de 20H00, une grand-messe qui tend à être désacralisée

Grand rendez-vous de l'information rassemblant des millions de téléspectateurs par jour, le JT de 20 heures se retrouve menacé par les chaînes d'information en continu et les sites internet spécialisés dans l'actualité. M6 a lancé lundi dernier son premier journal télévisé, à 19H45, destiné selon elle à asseoir sa légitimité de grande chaîne généraliste. Elle a attiré 3 millions de téléspectateurs le premier jour, puis 2,5 millions les jours suivants. Cette semaine, près de 15 millions de téléspectateurs ont regardé chaque jour le journal télé sur TF1, France 2 et M6, selon le cabinet Médiamétrie. "Le JT de 20 heures contribue à l'image de marque et crédibilise une chaîne", souligne Philippe Riutort, sociologue des médias. Ce qui explique que NRJ 12 a également lancé son JT du soir en mai. Après la diffusion de documentaires, de séries et de films, le JT était la "dernière étape" pour asseoir son statut de chaîne généraliste de la TNT, relève NRJ 12. Elle attire 100.000 téléspectateurs tous les soirs.
Les grandes chaînes, fortes de bureaux à l'étranger et de moyens financiers conséquents, semblent toutefois mieux armées pour présenter des JT de qualité. "La question du coût est importante. Si on regarde les JT de Direct 8 ou TMC, c'est presque de la radio, ils commentent des images d'agences", souligne François Jost, professeur en sciences de l'information. Pour autant, "le renouvellement des générations et les usages de l'internet font que l'idée que toute la famille se regrouperait devant un JT à 20 heures semble révolue", indique M. Riutort. Signe des temps, la série phare de France 3 "Plus belle la vie" rassemble 5,5 millions de personnes tous les soirs dès 20H10. L'arrivée de nouvelles chaînes gratuites avec l'avènement de la télévision numérique terrestre (TNT) en 2005 a élargi le choix des télespectateurs pendant cette tranche horaire. TMC, Gulli, W9 ou Virgin 17 proposent à 20H00 séries, films, dessins animés ou jeux. En outre, les chaînes gratuites d'information en continu de la TNT grapillent chaque année de l'audience aux grandes chaînes. BFMTV et i-Télé ont vu leur part d'audience monter à 1,3% en août, contre 0,8% un an plus tôt, selon Médiamétrie. Sur internet, les sites d'information des chaînes étrangères (CNN, BBC...), des radios et autres sites de presse informent à toute heure, "en phase avec les jeunes qui veulent consommer à leur rythme", rappelle Philippe Bailly directeur fondateur de NPA conseil, cabinet spécialisé dans les stratégies des médias.
Pour répondre à ces nouveaux besoins, France 3 débutera à partir de ce soir son journal régional à 18H30 au lieu de 19 heures auparavant, contribuant ainsi à désacraliser davantage le JT de 20 heures. "Là où le JT de 20 heures peut avoir une fonction particulière c'est être moins dans l'information factuelle, mais dans un décryptage, avec notamment plus d'invités qui viennent faire des annonces importantes et qui participent à la mise en perspective de l'information pure", estime Philippe Bailly.
Depuis l'an dernier, le journal de France 2 s'est déjà différencié, avec un reportage relativement long sur un sujet hors actualité à partir de 20h15. M6 et sa présentatrice debout vêtue d'un jean semble viser un public plus jeune, alors que TF1 et France 2 s'adressent à des personnes plus âgées. "Le fait d'avoir plus de concurrence va amener les différentes chaînes à se différencier, à avoir des partis pris plus affirmés en matière des sujets traités", ajoute Philippe Bailly.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution