Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Jeudi 17 Septembre 2009 à 00:00

Vaste campagne d'information pour accompagner le passage à la TV numérique

Une vaste campagne d'information sur le passage à la télévision tout numérique, présentée comme "la plus grande évolution depuis l'arrivée de la couleur", a été présentée jeudi par le gouvernement, qui prévoit des aides pour les plus démunis et les "zones d'ombres" géographiques. A partir de dimanche, les Français découvriront des spots télévisés mettant en scène deux personnages en forme de téléviseur, un bleu et un rouge. Ces deux mascottes expliqueront le "gain considérable" qu'apportera la télévision numérique terrestre (TNT) et ses 18 chaînes gratuites, d'un point de vue technologique mais aussi en vue d'une "meilleure accession de tous au patrimoine culturel", a déclaré le ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand. "En 1967, beaucoup n'avaient pas cru à la révolution de la couleur, et puis elle s'est imposée", a-t-il souligné lors d'une conférence de presse. Le basculement vers le tout numérique - et donc l'exctinction de l'analogique, mode originel de diffusion de la télévision - s'inscrit dans un processus mondial et doit se faire au rythme d'une région par mois à compter de février 2010 (l'Alsace ouvrira le bal), jusqu'à novembre 2011. "On n'éteint pas: on allume un nouveau foyer d'épanouissement culturel", a affirmé M. Mitterrand, qui voit dans les chaînes de la TNT (France 4, i-TELE, BFMTV, Gulli, TMC, Direct 8, W9, les chaînes parlementaires...) un "pluralisme accru" et "de vrais foyers de création". "Alors que le changement peut engendrer chez certains un vertige numérique, le gouvernement veut répondre à la question +pourquoi on nous embête+", a ajouté Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'Etat chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique. Le gouvernement expliquera ainsi qu'outre les avantages techniques (meilleur image, meilleur son, possibilité d'avoir la haute définition...), le passage au tout numérique va libérer des fréquences pour la radio numérique, la télévision mobile personnelle et l'internet à très haut débit. Il entend éviter les "arnaques", en insistant sur le fait qu'il est inutile de changer son téléviseur sauf s'il date d'avant 1981: il suffit d'acheter un adaptateur, dont les postes achetés après mars 2008 sont déjà équipés. Une "charte" a également été élaborée avec des distributeurs qui devront proposer des produits d'entrée de gamme (25 euros pour un adaptateur TNT). Mais la réussite du basculement dépend surtout d'une campagne régionale "de solidarité et de proximité" menée par le groupement France Télé Numérique, qui va impliquer collectivités territoriales, médias locaux, et aller arpenter la France avec une "flotte" de bus. Public prioritaire: les 17% de foyers qui reçoivent encore exclusivement la télévision en mode analogique, en majorité ceux des personnes de plus de 70 ans. S'ils ne passent pas au numérique, ils seront totalement privés de télé. Plusieurs aides sont prévues: une aide à domicile, gratuite, pour les personnes âgées et handicapées (50 millions d'euros de budget) et une aide financière pour aider les personnes exonérées de redevance à s'équiper (92 millions d'euros). Le gouvernement prévoit également une rallonge de 40 millions d'euros pour aider la tranche la moins aisée des 5% de la population qui, du fait de sa situation géographique (zones de montagnes, cuvettes...), ne pourra recevoir la TNT par voie hertzienne et devra s'acheter une parabole (250 euros) pour la recevoir par satellite. Le coût global de la campagne, qui se fera en plusieurs vagues, et des aides s'élève à 352 millions d'euros, dont une participation des six chaînes historiques (75 millions d'euros).
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution