Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mardi 24 Avril 2001 à 00:00

Rupert Murdoch reprend l'offensive sur DirecTV

Le patron du groupe de médias News Corp : Rupert Murdoch, espère relancer son offre sur le numéro un américain de la télévision par satellite, DirecTV, en rencontrant directement son principal actionnaire General Motors, selon plusieurs médias financiers.

Rupert Murdoch a présenté hier en personne l'offre de News Corp. Sur Hughes Electronics, détenu à 30% par le groupe automobile General Motors et qui possède DirectTV, selon le Wall Street Journal et le Financial Times (FT.com). Il a rencontré pour cela le pdg de General Motors, Rick Wagoner, à Detroit (nord).

Le président de News Corp, Peter Chernin, et le pdg de Microsoft, Steve Ballmer, qui se propose de cofinancer l'offre, doivent aussi être présents, selon les deux quotidiens. Le service de presse de News Corp n'était pas joignable hier lundi en fin de matinée à New York. "Nous étudions un certain nombre d'options, de la conclusion d'un transaction avec un partenaire à une séparation de Hughes par spinoff, voire même un statu quo", a simplement déclaré une porte-parole de GM, Toni Simonetti. "Nous ne sommes pas encore arrivés à une conclusion", a-t-elle ajouté.

News Corp propose de fusionner sa filiale de télévision par satellite, Sky Global Networks, avec Hughes grâce à un montage financier complexe estimé à 70 milliards de dollars, auquel Microsoft participerait à hauteur de 3 mds de dollars.

News Corp et General Motors étaient arrivés à un accord préliminaire sur ce montage au début février, qui piétine depuis devant la réticence du président de Hughes, Michael Smith, et d'autres grands actionnaires de Hughes, selon la presse financière. "Nous ne sommes jamais arrivés à un point où il y aurait eu une quelconque transaction à annoncer", a déclaré la porte-parole de General Motors, en se refusant à confirmer tout accord préliminaire.

Selon le WSJ, il est peu probable que Rupert Murdoch relève sensiblement son offre ou qu'une décision soit prise dès lundi. Les responsables de News Corp espèrent toutefois une décision d'ici une ou deux semaines, croit savoir le FT.com.

Le patron de Hughes Electronics cherche des alternatives à News Corp. Mais les investisseurs potentiels ne se bousculent pas et les conditions du marché ne sont pas actuellement optimales, selon le WSJ.

La participation de GM dans Hughes vaut environ 9,5 milliards de dollars. Rupert Murdoch, dont les activités s'étendent sur tous les continents mais qui manque d'un solide pilier de télévision par satellite aux Etats-Unis, convoite ouvertement DirecTV et ses dix millions d'abonnés depuis plusieurs mois.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution