Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Jeudi 3 Mai 2001 à 00:00

Vivendi Universal tourne la page du WAP

Vivendi Universal (VU) tourne la page du WAP et mise désormais sur le GPRS pour imposer Vizzavi, le portail internet multi-accès qu'il détient à parité avec le britannique Vodafone, a expliqué Frank Boulben, directeur général de Vivendi Universal Net (VU Net).

Après un lancement tonitruant en juin dernier, Vizzavi a du revoir ses ambitions à la baisse. Alors que ses créateurs lui promettaient un million d'utilisateurs avant la fin de l'année 2000, le portail se contentait fin mars 2001 de 700.000 fidèles. VU Net espère maintenant séduire 10 millions d'utilisateurs européens à l'horizon mars 2002.

"L'année dernière, tous les opérateurs ont voulu frapper un grand coup avec l'introduction du WAP (Wireless application protocol, qui permet d'avoir accès à l'internet depuis un téléphone mobile)", résume M. Boulben. "Mais personne n'a été lucide sur le fait qu'il manquait plusieurs facteurs-clé de succès", comme des téléphones adéquats, une tarification au forfait et une connexion permanente. "L'internet mobile va devenir une réalité pour le consommateur grâce à l'introduction prochaine du GPRS, qui va lever toutes les contraintes", selon M. lui.

La pénétration de ces nouveaux téléphones va s'accompagner de l'ouverture dans plusieurs pays d'Europe de la version pc-mobile de Vizzavi, sur le modèle anglais, lancé en décembre en Grande-Bretagne.

Fin 2001, le portail devrait être présent dans huit pays : Grande-Bretagne, Allemagne, France (ouverture prévue fin mai), Italie, Espagne, Portugal, Grèce et Pays-Bas. "Nous comptons sur 2 millions d'utilisateurs en juillet".

L'objectif à terme est "de convertir la plus forte proportion possible des clients de Vodafone, SFR et Canal+", affirme M. Boulben. "Nous prévoyons 10 millions d'utilisateurs en mars 2002". Si Vizzavi fait l'objet de tant de soins, c'est qu'il est le navire amiral de la politique internet de VU, destiné à être l'un des supports privilégiés des contenus du groupe, à commencer par la musique.

Duet, joint-venture entre VU et Sony pour la mise en ligne de leurs catalogues musicaux respectifs, "sera lancée dans le courant de l'année aux Etats-Unis et dans la foulée en Europe". Selon M. Boulben, Duet "n'a pas vocation à avoir son site propre mais à être présent sur d'autres, comme Yahoo!" et bientôt Vizzavi. "Certaines études parlent d'un doublement en valeur du marché de la musique, en dix ans", relève-t-il.

Côté cinéma, la "vidéo à la demande" ne pourra se développer qu'avec "l'équipement des ménages en haut-débit, par câble ou ADSL". Son envol sur internet devrait donc avoir "deux à trois ans de retard sur la musique". Néanmoins, le nouveau décodeur de Canal+, qui devrait voir le jour en 2002, "permettra de stocker 24 heures de programmes. Avec plusieurs centaines de chaînes, cela devient de fait de la vidéo à la demande", remarque-t-il.

De façon générale, tous les sites du groupe, contrôlés ou co-contrôlés par VU --d'où l'intérêt pour Scoot en Grande-Bretagne, seulement détenu à 22,4%-- peuvent être amenés à mettre en oeuvre les fameuses "synergies".

Le fournisseur d'accès de Vizzavi et iFrance (le portail pour internautes confirmés) s'appuieront ainsi sur eBrands, une autre société maison. Les activités internet de Vivendi Universal sont encore déficitaires mais "nous sommes dans l'internet pour y faire des profits", déclarait récemment le Pdg du groupe Jean-Marie Messier.

"Nos sites ont trois ans pour parvenir à l'équilibre", confirme M. Boulben. "Dans le cas contraire, on les arrête ou on les réoriente".
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution