Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mardi 13 Octobre 2009 à 00:00

La Maison Blanche reproche à la chaîne Fox de faire la "guerre à Obama"

Face aux critiques des médias, la Maison Blanche a décidé de contre-attaquer en visant tout particulièrement la chaîne conservatrice Fox News, qu'elle accuse purement et simplement d'avoir déclaré "la guerre à Barack Obama". C'est la directrice de communication de la Maison Blanche, Anita Dunn, qui a mené la charge, lors d'interviews accordées ces derniers jours à la chaîne CNN, au magazine Time et au quotidien New York Times. Barack Obama doit affronter une opposition croissante à son projet de réforme du système de santé, une inquiétude grandissante de l'opinion publique face au conflit afghan et un malaise persistant quant à la situation économique. Le président américain a également subi un revers avec la défaite de sa ville de Chicago dans la course à l'organisation des jeux Olympiques d'été de 2016, sans compter que son prix Nobel de la Paix lui a attiré plus de piques que de louanges. C'est dans ce contexte qu'Anita Dunn a déclaré au New York Times de lundi, en parlant de la chaîne Fox News du magnat des médias Rupert Murdoch, que la Maison Blanche allait "la traiter comme on traite ses adversaires". "Puisqu'ils mènent une guerre contre Barack Obama et la Maison Blanche, nous ne sommes pas obligés de faire comme s'il s'agissait du comportement normal d'une organisation de presse", a-t-elle insisté. Quelques jours plus tôt, cette stratège en communications chevronnée du Parti démocrate avait, dans le magazine Time, dénoncé Fox News comme une chaîne de "journalisme d'opinion déguisée en chaîne d'information". "En réalité, Fox News agit souvent comme un auxiliaire du parti républicain", insistait-elle encore dimanche sur CNN, prévenant que la Maison Blanche ne "resterait pas un témoin passif" face à des opposants qui tentent de "faire chuter le président et sa présidence". La riposte a notamment pris la forme d'un message publié sur le blog de la Maison Blanche, Whitehouse.gov, dénonçant "les mensonges de Fox" et "une tentative de diffamation visant les efforts de l'administration pour obtenir les jeux Olympiques". Le blog de la Maison Blanche s'en prend tout particulièrement à Glenn Beck, un animateur conservateur qui a son émission sur Fox News, qu'elle accuse de lancer des attaques partisanes pour faire monter l'audience. Glenn Beck, critique inlassable de l'administration Obama, a qualifié en juillet de "raciste" le premier président noir des Etats-Unis, qui aurait selon lui "une haine profonde des Blancs". Pour Larry Sabato, directeur du Center for Politics à l'université de Virginie (est), il est possible que la Maison Blanche s'en prenne à Fox News parce que "la base démocrate commence à être plus critique envers Obama". Après son arrivée au pouvoir, "on s'attendait à ce qu'en un mois, le monde soit transformé, et ce n'est pas tout à fait ce qui s'est passé", explique-t-il. "Donc, si vous êtes dans cette situation et que vous avez besoin de rallier vos partisans, il vous faut trouver un ennemi commun", poursuit-il, soulignant que la base démocrate déteste les médias de droite. Interrogée par l'AFP sur ces attaques venant de la Maison Blanche, la direction de Fox News a renvoyé aux déclarations de Michael Clemente, son vice-président chargé des médias, dans le New York Times et sur CNN. En s'en prenant à Fox News, "au lieu de gouverner, la Maison Blanche est toujours en mode 'campagne'", a déclaré M. Clemente, conseillant à l'exécutif de "consacrer son énergie aux problèmes importants qui inquiètent les électeurs". "Attaquer le porteur du message, à la longue, cela ne fonctionne jamais", a-t-il mis en garde.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution