Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 17 Octobre 2009 à 00:00

Les petites chaînes de la TNT en plein tournant généraliste

A deux ans du passage à la télévision tout numérique, les petites chaînes de la TNT gratuite délaissent leur ligne éditoriale thématique et proposent des programmes de plus en plus "généralistes", élargissant ainsi leur public et leurs recettes publicitaires. Une émission "politique" sur NRJ12, un concours de chant à la "Nouvelle Star" sur W9, une nouvelle "Ile de la tentation" sur Virgin 17: la rentrée de la télévision numérique terrestre a montré un "mouvement d'ensemble vers un positionnement généraliste", à l'exception des chaînes d'information (BFMTV et i-TELE) et parlementaires, selon une étude du cabinet NPA Conseil. A leur lancement, en mars 2005, la plupart des dix nouveaux entrants proposaient une programmation thématique, ciblant les jeunes, et de nombreuses rediffusions. Seules trois chaînes privées affichaient une ligne généraliste. Elles sont aujourd'hui six, avec une évolution "particulièrement marquée pour Direct 8, W9 et NRJ12", qui obtiennent les plus fortes progressions en parts d'audience, détaille l'étude. NRJ12 (groupe NRJ) ne passait au départ que des clips et se targue désormais de diffuser "zéro musique"; Direct 8 (groupe Bolloré), initialement très axée sur les émissions de plateau, a diversifié son offre avec le sport et le spectacle vivant; Gulli, chaîne jeunesse, se veut maintenant "familiale"... Pourquoi ce virage? Pour Philippe Bailly, directeur de NPA, c'est une "évidence" qui s'impose puisque ces chaînes seront reçues gratuitement par l'ensemble des Français lors du basculement au numérique, fin 2011, et qu'elles devront donc parler au plus grand nombre. "Personne ne recevait la TNT au début, maintenant elle couvre 88% du territoire. Notre budget a augmenté en suivant la progression de l'équipement", explique Yannick Bolloré, directeur de Direct 8. Elargir son public permet surtout aux chaînes privées d'attirer davantage d'annonceurs, plus diversifiés, et d'augmenter leurs recettes publicitaires. Les tranches d'âge recherchées évoluent ainsi vers les 15-49 ans pour attirer notamment la ménagère de moins de 50 ans chère aux publicitaires. "Au départ, on ciblait les 15-24 ans, raisonnement issu du câble et du satellite. Mais à l'épreuve de la TNT, ce modèle n'est pas pérenne", souligne Gilles Daniel, directeur des programmes de Virgin 17. Cette évolution généraliste devrait concurrencer davantage les chaînes historiques, dont l'audience est grignotée par la TNT, même si elles restent encore loin devant (72% de l'audience nationale). Endemol, premier producteur de programmes sur la TNT (500 heures par an, soit près du tiers du volume), propose d'ailleurs ses programmes "quasiment simultanément" aux chaînes traditionnelles et à la TNT. "Avant, la TNT était considérée comme un laboratoire. Ce n'est plus le cas", assure Claude Lacaze, directeur du pôle TNT d'Endemol, qui produit "l'Ile de la tentation", une "marque" venue de TF1. Mais ces évolutions risquent aussi de "lasser le téléspectateur" avec une offre "trop homogène", selon NPA, qui relève par ailleurs une surreprésentation de la télé-réalité, du people et du fait divers sur la TNT. "Elles restent des chaînes low-cost. Ce sont certes moins des robinets à rediffusion qu'à leurs débuts mais, au niveau de la création, c'est toujours le calme plat", regrette Richard Sénéjoux, chef du service télévision de Télérama.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›

Vos réactions

Roger | Samedi 17 Octobre 2009 à 08:46
Je ne suis pas d'accord avoir l'auteur de cet article (enfin NPA Conseil ce serait plus juste). NRJ12 était une chaine mini-généraliste pour les moins de 35 ans dans sa convention avec le CSA. Seulement, et la chaine ne l'a jamais caché, ses débuts devaient ressembler à une chaine musicale. NRJ12 ne s'est donc pas repositionnée, mais a enfin pu évoluer vers le format qu'elle s'était engagée à nous proposer.
Par contre pour W9 et Direct8, on est bien d'accord. Virgin17, je ne la trouve pas généraliste du tout, même moins qu'avant.
Lolo du 06 | Jeudi 22 Octobre 2009 à 11:08
génériques ou pas on ne peut pas dire que les chaines (toutes confondues) donnent envie (s) de les regarder vu les programmes proposés! Toujours les memes série multidiffusées (ils se les repassent ) surtout sur les chaines de france télévisions moi qui était un inconditionnel du petit écran ma déception est tellement grande que je ne regarde pour ainsi dire plus rien La venue de la TNT devait normalement changer toute la donne on s'apperçois qu'on a du investire dans du materiel très couteux pour soit disant la TELE POUR TOUS ET GRATUITE !! (MON OEIL)------------------ lolo-------------
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution