Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 16 Octobre 2009 à 00:00

Une série télévisée, dernière manifestation de la tension israélo-turque

Les relations entre la Turquie et Israël, pourtant alliés stratégiques dans la région, connaissent une nouvelle poussée de fièvre, à propos d'une série télévisée turque qui montre des massacres d'enfants palestiniens par l'armée israélienne. La première chaîne de la télévision publique turque TRT 1 a diffusé mardi, à une heure de grande écoute, un film qui a provoqué la colère du ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, et la "gêne" du Premier ministre, Benjamin Netanyahu. M. Lieberman a décidé le lendemain de faire convoquer le chargé d'affaires turc à Tel Aviv, le nouvel ambassadeur n'ayant pas encore pris ses fonctions. "Israël ne peut pas accepter des incitations à la haine contre son Etat et ses soldats qui peuvent déboucher notamment sur des attaques contre les nombreux touristes juifs et israéliens qui se rendent en Turquie", a déclaré jeudi, après cette audience, un responsable du ministère israélien, Naor Gilaon. Pour sa part, M. Netanyahu a déclaré à des journalistes: "Nous sommes aussi gênés, pour le moins qu'on puisse dire, de ce que nous avons vu ces derniers temps de la part de la Turquie". "Cela soulève la question: quelle direction la politique de la Turquie prend-elle, nous espérons que c'est vers la consolidation de la paix non pas des extrémistes", a-t-il ajouté.
Ce film à épisodes, qui joue avec les ralentis et les jeux de couleurs, montre des enfants palestiniens jeter des pierres sur des soldats israéliens, qui répliquent par des tirs, tuant plusieurs d'entre eux, dont une fillette qui sourit à ses derniers instants. On y voit aussi des soldats tuer un nouveau-né dans les mains de son père, quelques instants après sa naissance dans un immeuble en ruines, le couple n'ayant pu se rendre à l'hôpital. L'audience de cette série est pour l'heure marginale, en 97ème position des programmes les plus regardés. Interrogé par la chaîne de télévision CNN-Türk, le journaliste islamiste Hakan Albayrak, conseiller des producteurs de la série, a lui défendu son propos. "Pourquoi les scènes de massacres seraient-elles exagérées ? Est-ce qu'on ne parle pas d'un Etat qui a commis des massacres ?" s'est-il interrogé.
Alliée musulmane d'Israël dans la région depuis la signature d'un accord de coopération militaire en 1996, la Turquie a soudainement écarté la semaine dernière l'armée israélienne de manoeuvres aériennes, organisées régulièrement en Turquie. Une décision condamnée par Israël et Washington. Les relations entre les deux pays ont commencé à se dégrader cet hiver. Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan avait critiqué très sévèrement l'offensive de Tsahal contre la bande de Gaza. Mercredi, M. Erdogan, qui dirige depuis 2002 un gouvernement islamo-conservateur, a expliqué à une chaîne de télévision arabe que la décision d'annuler l'exercice militaire avec Israël avait été prise pour respecter la volonté du peuple turc, "qui ne veut plus de ce genre de choses". Il est repassé à l'attaque jeudi en affirmant que son pays n'avait "pas d'instructions à recevoir" d'Israël. "Il y a un effet boule de neige, dans les déclarations de part et d'autre. Mais les dirigeants des deux pays savent que la structure des relations bilatérales est forte", a indiqué à l'AFP un diplomate turc de haut rang. "Même chez les amis les plus proches, des différences peuvent surgir", et les relations bilatérales ont des "fondements très solides", a déclaré pour sa part l'ambassadeur d'Israël à Ankara, Gaby Lévy, à la télévision NTV.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›

Vos réactions

Zenaguer | Samedi 17 Octobre 2009 à 13:12
pourquoi dés qu'il s'agit d'israel tout devient tabou ?israel n'a t'il pas massacré 1400 civils à gaza ?et déir yassine,sabra et chatila et j'en oublie,sommes nous devenus amnésiques sur un état qui bafoue toutes les résolutions de l'onu alors que cet état a été créé par cette même onu.pourquoi les horreurs faites par les nazis doivent etre payées par les palestiniens ?Ou est le monde libre ?pourquoi cette chape de plomb sur les intellectuels français si prompts à réagir lorqu'il s'agit des roquettes paqlestiniennes et sourdes lorqu'israel utilise des bombes au phosphore interdites par les conventions internationales et j'en passe.
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution