Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 7 Novembre 2009 à 00:00

Un téléfilm donne vie à la maîtresse du président Faure

La mort "heureuse" du président Félix Faure dans les bras de sa maîtresse à la fin du 19ème siècle prête encore à sourire. "La maîtresse du président", diffusé sur France 3, va au-delà de l'anecdote, en s'arrêtant sur l'histoire d'amour entre le président Faure et Marguerite Steinheil. Il commence le 16 février 1899, jour fatidique où Félix Faure (Didier Bezace) fait son malaise fatal, dans les bras de l'entreprenante Marguerite Steinheil (Cristiana Réali). Puis on remonte trois ans plus tôt, au début de l'idylle entre les deux personnages. A l'époque, Marguerite s'ennuie sous la coupe d'un mari qu'elle n'aime pas, peintre raté porté sur l'alcool. Félix, lui, se dit "emmerdé depuis 32 ans" par son épouse Berthe (Christine Gagnieux), rendue austère par les innombrables incartades de son président de mari. Marguerite et Félix deviennent très vite amants, au vu et au su de tous. Le film dévoile leur passion, leur complicité, leurs crises, ainsi que l'influence de Marguerite sur quelques décisions politiques de Félix Faure, qui fut un président peu charismatique. Elle l'aurait ainsi incité à réviser le procès "Dreyfus". Il lui confie en outre ses carnets "secrets", relatant notamment des informations compromettantes sur l'escroquerie du Canal de Panama. Carnets qui valurent bien des désagréments à Marguerite. Humiliations, accusations pour meurtres, dont celui de Félix Faure, seront longtemps le quotidien de Marguerite, après la mort de son amant. Affaires Dreyfus, Canal de Panama, meurtres non élucidés chez les Steinheil, situation de la femme à la fin du 19ème siècle..., "La maîtresse du président" effleure tous les sujets sensibles de l'époque, mais l'objectif principal n'est pas de les creuser. Didier Bezace insiste, ce téléfilm n'est "pas d'un documentaire historique" mais "une comédie amoureuse, qui explore des faits célèbres de manière romanesque". Ce film, réalisé par Pierre Sinapi, sera diffusé dans le cadre d'une soirée autour du thème: "les femmes influencent-elles les hommes de pouvoir?". Il sera suivi à 22H30 de "L'art de la séduction", un documentaire de 90 minutes de Gilles Nadeau, commenté par de nombreuses personnalités dont Marisa Berenson, Pierre Arditi, Jany Le Pen ou François Léotard. Côté glamour, ce documentaire illustre le pouvoir de séduction des stars sur les hommes de pouvoir par des couples célèbres, comme celui que formèrent l'actrice américaine Grace Kelly et le prince Rainier de Monaco ou encore Marilyn Monroe et le président John F. Kennedy. Il s'arrête également sur les politiques français particulièrement "sensibles aux charmes des femmes", d'abord Giscard d'Estaing, puis François Mitterrand et Jacques Chirac. Il analyse également la fascination que peut exercer un homme ou une femme de pouvoir sur des gens "ordinaires" et des coups de foudre "au sommet", comme celui entre Carla Bruni et le président Nicolas Sarkozy.

(diffusion sur France 3 le 7 novembre à 20H35)
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution