Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Dimanche 15 Novembre 2009 à 00:00

Dans le nord Cotentin, la TV analogique cède sa place au numérique le 18 novembre

Une étape importante sera franchie jeudi 19 novembre 2010, pour la fin de l'analogique, lorsque les 200.000 habitants du nord Cotentin (Manche) verront leurs TV passer au numérique, évolution technologique considérée comme la plus importante de l'histoire de la télévision après la couleur. La télévision numérique terrestre (TNT) gratuite, lancée en 2005, est actuellement accessible à 88% des foyers métropolitains. Cependant, pour l'heure, elle cohabite avec l'analogique. L'idée est d'éteindre d'ici novembre 2011 tous les émetteurs analogiques afin de libérer des fréquences hertziennes au profit des télécoms ou de nouveaux services audiovisuels. Pour les téléspectateurs, le passage au numérique permet de recevoir les 18 chaînes gratuites de la TNT, au lieu de six actuellement. Deux tests d'extinction de l'analogique ont déjà eu lieu, l'un à Coulommiers (Seine-et-Marne, 14.700 habitants) en février et l'autre à Kaysersberg (Haut-Rhin, 3.000 habitants) en mai. L'extinction dans la zone nord Cotentin, dont Cherbourg, relève du dernier et plus important test, avant les véritables basculements qui interviendront par régions à partir de février 2010. A Cherbourg, l'opération va débuter mercredi à 23H45 par l'extinction des émetteurs. Le lendemain, le basculement se fera de manière progressive à partir de 8H00 jusqu'à 14H00. Pour cela, les téléspectateurs, munis d'un adaptateur TNT ou d'une télévision avec décodeur TNT intégré, devront faire une nouvelle recherche des chaînes à partir de jeudi matin. Des guides et dépliants d'information ont été envoyés aux habitants ces dernières semaines.
Un site internet (http://www.francetelenumerique.fr/) est également à leur disposition ainsi qu'un numéro de téléphone non surtaxé (0970 818 818). Parmi les problèmes prévus, "il y aura sans doute ça et là des petites zones qui ne seront pas couvertes et il faudra très vite réagir en terme d'antennes paraboles", a expliqué Alain Méar, conseiller en charge de la TNT au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA). Les foyers qui vont se retrouver dans ces zones auront droit à une aide de 250 euros pour acheter un équipement de réception satellitaire. Pour les foyers les plus démunis, exonérés de redevance audiovisuelle, une aide de 25 à 120 euros est prévue, soit pour acheter un adaptateur TNT ou un téléviseur avec adaptateur intégré, soit pour s'abonner au câble, satellite ou internet haut débit, soit pour remplacer une antenne râteau. La loi du 5 mars 2007 a fixé un seuil de couverture de 95% de la population par la TNT, le même taux que pour l'analogique. Autre problème à régler selon M. Méar, "il y aura des personnes âgées qui seront couvertes mais qui ne sauront pas faire les bons gestes". Pour cela, 450 bénévoles seront mobilisés jeudi pour les aider à domicile.
Après ce test, l'Alsace sera la première région à voir disparaître la diffusion en mode analogique (2 février), suivie de la Basse-Normandie (9 mars), des Pays de la Loire (18 mai), de la Bretagne (8 juin), de la Lorraine et de la Champagne-Ardenne (28 septembre), des Poitou-Charentes et du Centre (18 octobre), de la Bourgogne et de la Franche-Comté enfin (16 novembre).
Le CSA met actuellement en place le calendrier pour 2011, mais d'ores et déjà, il est établi que la région parisienne passera au tout numérique le 8 mars 2011 et que les départements et territoires d'outre-mer vont clore le processus. Tous les pays européens se sont également mis à la télévision numérique. La Finlande, l'Allemagne, les Pays-Bas ou la Suède ont déjà achevé l'extinction de l'analogique, alors que les Britanniques prévoient de l'éteindre en 2012.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution