Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Dimanche 22 Novembre 2009 à 00:00

Le départ d'Oprah Winfrey va bouleverser la télévision américaine

La grande prêtresse du talk-show l'a confirmé vendredi, au bord des larmes, devant ses millions de fidèles téléspectateurs. Après 25 saisons, Oprah Winfrey, la plus puissante des stars du petit écran américain, arrêtera son émission en septembre 2011 pour s'occuper de sa propre chaîne câblée, laissant un grand vide dans la programmation des stations qui la diffusaient. "J'aime cette émission. Cette émission a été ma vie. Et je l'aime assez pour savoir quand c'est le moment de dire au revoir", a expliqué l'animatrice âgée de 55 ans. "Vingt-cinq ans, cela me semble bien", c'est "le chiffre parfait, le moment idéal".
Diffusée à ses débuts à destination des seuls téléspectateurs de la région de Chicago, l'émission a rapidement connu le succès et a été lancée à l'échelle nationale en 1986, s'imposant dans l'univers des talk-shows et des confidences fracassantes sur petit écran. Enfant d'Harpo Productions à Chicago, "The Oprah Winfrey Show" est devenu le premier de tous. Aujourd'hui diffusé dans 145 pays, il est actuellement crédité d'une audience hebdomadaire de 42 millions de téléspectateurs, rien qu'aux Etats-Unis, sur 215 chaînes affiliées à CBS Television Distribution. L'émission d'Oprah Winfrey est "l'un des fondations mêmes de la programmation télévisée en journée", observe Larry Gerbrandt, un analyste de Media Valuation Partners à Los Angeles. "Vous pouviez, et les chaînes l'ont fait, construire votre programmation autour d'elle. On lui a donné le meilleur créneau horaire", avant "les informations" et elle a servi à "promouvoir d'autres émissions".
Oprah Winfrey a exhorté les téléspectateurs à ne pas se fier aux nombreuses "spéculations" qui circuleraient dans la presse sur les "raisons" pour lesquelles elle décidait d'arrêter le talk-show. Mais l'animatrice n'a pas levé le voile sur ses projets, si ce n'est sur son intention de produire les meilleures émissions possibles au cours des deux dernières années. "Votre confiance en moi, le partage de votre précieux temps chaque jour avec moi m'ont apporté la plus grande joie de toute mon existence", a-t-elle confié. Cette audience a également apporté à Oprah Winfrey une fortune estimée cette année à 2,7 milliards de dollars. Après avoir flirté un temps avec les formats tabloïd, elle a progressivement créé une émission centrée sur les thèmes de l'espoir et du pouvoir de la pensée positive. Théâtre d'une diversité d'émotions et de sujets, l'émission peut proposer une heure de discussions sérieuses sur les violences conjugales avant d'offrir une fête délirante le lendemain en compagnie des Black Eyed Peas. Lorsque la chanteuse Whitney Houston ou l'ex-candidate républicaine à la vice-présidence des Etats-Unis Sarah Palin ont souhaité s'exprimer cet automne, elles ont tout d'abord choisi le talk-show d'Oprah Winfrey, dont les sélections de livres représentent un incontestable plus pour les auteurs.
Au fil des ans, Oprah Winfrey a construit un empire des médias. Harpo Studios produit des émissions animées par le Dr Phil McGraw et le chef Rachael Ray, tandis que "The Oprah Magazine" s'est classé septième sur la liste des magazines les plus populaires aux Etats-Unis au premier semestre 2009. "Je suis venue de rien", confiait Oprah Winfrey dans "Journey to Beloved" paru en 1998. "Pas de pouvoir. Pas d'argent. Même mes pensées n'étaient pas les miennes. (...) Maintenant, j'ai la liberté, le pouvoir, et la volonté de parler à des millions" de personnes "chaque jour, en étant partie de nulle part". Celle qui était née pauvre dans un Mississippi ségrégationniste est devenue en 2003 la première Afro-américaine à intégrer la liste des milliardaires du magazine Forbes.
Quatre ans plus tard, l'Oprah Winfrey Leadership Academy for Girls, qui lui a coûté 40 millions de dollars, a ouvert ses portes près de Johannesburg, en Afrique du Sud. Mais même la toute puissante reine du talk-show n'est pas immunisée contre les chutes d'audience liées à l'essor des programmations spécialisées du câble. Son audience moyenne -la plus importante des talk-shows diffusés en journée-est passée de 12,6 millions de téléspectateurs en 1991-92 à 6,2 millions en 2008-2009. Grâce aux interviews choc accordées par Palin, Houston et d'autres, l'audience est remontée cette année à une moyenne quotidienne de 7,2 millions de téléspectateurs. Le rideau tombé sur "The Oprah Winfrey Show", son animatrice n'en aura pas pour autant fini avec le petit écran. Elle devrait lancer un nouveau talk-show sur la chaîne OWN, l'Oprah Winfrey Network, annoncée l'an dernier, en partenariat commercial avec Discovery Communications. Le coup d'envoi d'OWN, qui remplacera Discovery Health Channel, est prévu en janvier 2011 dans quelque 80 millions de foyers.

source : The Canadian Press
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution