Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 26 Décembre 2009 à 00:00

La cuisine s'offre une cure de jouvence à la télé

"Miam" sur M6, "Masterchef" sur TF1, "Toques et politiques" sur LCP ou "Cosca cook" sur cuisine.tv avec le chanteur Akhenaton, les émissions culinaires fleurissent à la télévision, plus divertissantes qu'il y a quelques années et en phase avec le désir de "cocooning" des Français. "La cuisine a toujours été présente sur toutes les chaînes TV. C'est quelque chose de proche des gens et qui fait partie de leur préoccupation au moins trois fois par jour", relève David Djaoui, directeur des programmes de France 3. Mais les concepts ont beaucoup évolué. Il est loin le temps de "Art et magie de la cuisine", la toute première émission télévisée consacrée à la cuisine lancée en 1953, où le chef Raymond Oliver expliquait de manière très scolaire des recettes particulièrement laborieuses. Ou quand Maïté décapitait des anguilles vivantes en direct. "La cuisine façon Maïté, c'est fini! Il faut montrer au grand public que la grande cuisine n'est pas réservée qu'aux riches", souligne le chef Cyril Lignac, qui participe depuis 2005 à des émissions de cuisine à succès sur M6 ("Oui, chef!", "Le chef contre-attaque", "Un dîner presque parfait"). Pendant des années, "de nombreuses recettes présentées par les grands chefs étaient très belles à regarder, passionnantes à suivre mais pas nécessairement faciles à reproduire à la maison", souligne M. Djaoui. Les études montrent qu'en grande majorité, ce sont les femmes qui continuent de cuisiner. Or "la +ménagère+ d'aujourd'hui n'a pas beaucoup de temps, car elle travaille. Elle va faire la cuisine de grand chef le week-end éventuellement. Ce qu'elle réclame, c'est une cuisine créative et facilement réalisable pour tous les jours", indique Myriam Duteil, directrice de la chaîne privée spécialisée cuisine.tv. Astuces pour ouvrir une huître ou trouver un bon parmesan, idées pratiques pour présenter une table de fête, reportage sur la conchyliculture, vidéos des recettes sur les sites internet... les chaînes de télévision font tout pour faciliter la vie de la cuisinière. Et pour plus d'interactivité, elles invitent désormais des téléspectateurs sur le plateau. "C'est le meilleur moyen d'avoir les questions les plus pertinentes et d'impliquer les consommateurs", relève Anne-Sophie Larry, directrice des productions de flux de M6. A partir du 9 janvier, M6 lance ainsi "Miam", une émission où une famille affronte Cyril Lignac autour d'une recette. Sur cuisine.tv, les meilleures audiences sont enregistrées par "Mon chef bien-aimé", une émission où le chef débarque chez des gens et fait la cuisine avec eux. Autre leitmotiv, "manger équilibré et pas cher, montrer qu'on n'est pas obligé d'aller au marché tous les jours, car ça coûte très cher", relève Mme Larry. Après avoir longtemps tergiversé, les chaînes historiques se lancent aussi dans ces concepts dépoussiérés. Dans la nouvelle formule de "Côté cuisine" sur France 3, Julie Andrieu est accompagnée pendant une semaine par un téléspectateur peu expérimenté dans l'art culinaire. L'émission dure désormais une trentaine de minutes au lieu de cinq auparavant. "Avec les RTT, il y a une attente très forte des téléspectateurs pour ce genre d'émissions. Ils ont envie de consacrer plus de temps à leur jardin, à leur maison et à leur cuisine", explique M. Djaoui. Signe que la popote fait recette, TF1 se lance aussi. En 2010, la chaîne organise "Masterchef", un "concours national" de cuisine. Le gagnant bénéficiera d'une formation avec un grand chef et pourra publier un livre de recettes.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution