Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 1 Janvier 2010 à 00:00

Tous au numérique

L'ancien député et sénateur UMP de la Côte-d'Or, Louis de Broissia, spécialiste des médias, a été nommé en novembre président du groupement d'intérêt public France Télé Numérique. Il remplit à ce titre une "mission d'accompagnement du CSA et des élus territoriaux pour que la promesse numérique soit une réalité dans chaque foyer français.
Notre propos à France Télé Numérique, avec le CSA, est de rassurer la population, d'aider les gens qui ne comprennent pas", souligne Louis de Broissia. Selon un récent sondage, un foyer sur cinq n'est pas au courant de l'information technique et du soutien financier qui peuvent être apportés. "De premières expériences ont été menées auprès de 20.000 habitants à Coulommiers (Seine-et-Marne) en février, à Kaysersberg (Haut-Rhin)" en avril, et dans le Nord-Cotentin dans la nuit du 18 au 19 novembre, où "200.000 habitants sont passés au tout-numérique sans trop de problèmes.
Nous informons notamment les antennistes, les syndics et les personnes âgées". "Nous payons aussi l'adaptateur (25 euros), la remise en route de l'antenne, sa réinitialisation ou son repositionnement (125 euros) à ceux qui ne peuvent pas l'assumer", précise Louis de Broissia. France Télé Numérique doit, par ailleurs, gérer un fonds parabole, "financé pour le moment par le gouvernement à hauteur de 96 millions d'euros". Louis de Broissia mène des négociations avec les chaînes privées afin qu'elles y contribuent.
Le CSA a arrêté une liste de 45 nouvelles zones desservies par la TNT depuis le 18 décembre. "Ces 45 émetteurs supplémentaires ont été mis en service. 88% de population était jusqu'alors couverte par le numérique terrestre. Or, la loi a prévu que 95% des Français recevront le numérique par leur antenne râteau." Le passage au numérique s'opère par zones successives. "Nous avons commencé le 2 février en Alsace, le 9 mars en Basse-Normandie, le 18 mai en Pays de Loire, le 8 juin en Bretagne...
Ainsi, l'hémisphère nord sera passé au tout-numérique avant la fin 2010, à l'exception de Paris. L'hémisphère sud et Paris passeront au tout-numérique avant le 30 novembre 2011", promet Louis de Broissia.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution