Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mercredi 6 Janvier 2010 à 00:00

NUMERICABLE : 1 abonné sur 2 souhaite un nouveau décodeur TV en 2010

Génération Câble organise régulièrement des sondages à destination des abonnés de Numericable. Au fil des mois, les sujets défilent, les avis sont exprimés et des courants d'opinions se dégagent. Il nous semble que cette démarche constitue un moyen assez fiable pour cerner et faire émerger les attentes des clients de l'opérateur qui passent sur nos forums.
Car si 2009 a pu sembler riche en événements pour les abonnés (ré-organisation de la hotline, investissements dans la relation clients, déploiement du DVB-T, lancement d'offres à petit prix, mise en avant du concept TV 2.0 avec apparition des nouveaux services Numerisearch et Numerispace, etc.) la réalité quotidienne vécue par la majorité des clients qui témoignent sur Génération Câble reste, selon notre point de vue, en décalage très fort avec la communication et les concepts marketing que tente de véhiculer l'opérateur, notamment en ce qui concerne la Télévision. Ainsi, en septembre et octobre derniers, à la suite de la conférence de presse de rentrée organisée par Numericable, près de 40% des personnes interrogées indiquaient n'être intéressées par aucune des annonces de nouveaux services télévisés venant d'être dévoilés ! Ces derniers ne regroupant qu'à peine plus de 10% des avis exprimés. En général, on appelle ça un flop...

Au crépuscule de l'année 2009, nous avons donc souhaité savoir quelles étaient les attentes des clients en matière de Télévision, soit le cœur de métier de Numericable.

Vos réponses(*) ont été claires. Une majorité quasi absolue et en tout cas écrasante s'est dégagée pour exprimer une volonté exacerbée par l'accumulation de vos déceptions depuis plusieurs années : sur 1141 votants, vous avez été 50% à exprimer votre attente d'un nouveau décodeur TV performant ! En parallèle, l'attente de nouvelles chaînes en Haute Définition a regroupé près d'un quart des suffrages (23,8%). En cumulant ces deux scores, ce sont donc les trois quarts des votants qui ont exprimé une attente à laquelle Numericable ne propose à ce jour aucune réponse. À l'opposé, les nouveaux services interactifs et la VOD, fers de lance de la communication et du marketing n'ont recueilli en score cumulé que 2% des votes (1,4% + 0,6%)...
Le constat, une fois de plus, est sans appel : il existe un décalage considérable entre ce que la majorité des abonnés désire et ce que l'opérateur propose. Les voies que les services marketing voudraient faire emprunter aux clients sont littéralement rejetées par ces derniers, qui attendent avant tout un service télévisé de base fiable et performant. Ce qui n'est pas le cas dans la pratique. Les raisons du manque de fiabilité et de performances du service télévisé façon Numericable sont diverses. Mais lorsque plus de la moitié des personnes interrogées dans le cadre de notre dernier sondage déclarent attendre un nouveau décodeur TV, il nous semble clair que la satisfaction des clients commence par ce point !
La politique de Numericable en matière de décodeurs TV est diamétralement opposée à celles des autres acteurs du marché. D'une part Numericable doit gérer un nombre incroyable de types de décodeurs différents (certes, en héritage des précédents acteurs du marché câblé qui ont été absorbés, mais aussi à cause de sa propre politique en la matière), d'autre part les 3 modèles les plus récents (commercialisés depuis plus de 2 ans et dédiés à la TV-HD) sont extrêmement limités en terme de fonctions et souffrent de bugs totalement inacceptables. Nous vous rappelons que ces fameuses box-HD ont été dévoilées en novembre 2006, commercialisées en août 2007 et que leur usage est toujours aussi difficile, délicat et aléatoire. Car malgré la bonne volonté des équipes techniques en charge de leur développement, jusqu'à ce jour, les différentes mises à jour de leurs firmwares n'ont pas eu de rôle plus influent que celui d'un pansement Urgo sur la plaie d'une fracture ouverte (avec les clients !).

Alors, malgré le risque (assumé) de nous répéter, nous reposons la question : à quand ?!
À quand un décodeur TV fiable, performant, qui réponde à leurs attentes et qui soit accessible pour tous les abonnés sans qu'ils ne se voient facturer d'un montant prohibitif ? Car à force d'être déçus, bloqués dans leurs usages, confrontés à des bugs inacceptables tout en payant pour le matériel, les abonnés de Numericable lorgnent de plus plus sur ce qui se pratique ailleurs… Et les constats sont édifiants : Orange, Free et SFR disposent de décodeurs TV ayant plusieurs générations technologiques d'avance, couplés à des services réellement innovants, le tout sur la base de fonctions basiques parfaitement opérationnelles ! Sans parler du fait que ces opérateurs ont tous annoncé et dévoilé les prochaines évolutions de leurs boîtiers fétiches… On en rêve !

Par ailleurs, à l'heure où Numericable ouvre les vannes du DVB-T sur son réseau câblé, bon nombre d'abonnés (lassés) risquent bien de préférer se passer de ses décodeurs (et de l'abonnement couplé) pour se tourner vers des solutions articulées autour de la TNT, bien plus évoluées et pratiques, disponibles en grandes surfaces, à des coûts moins élevés que ceux de la location ou de l'achat des HD-Box ou autres HD-Box Memory…

Et nous en revenons à notre question : quand est-ce que Numericable va enfin prendre le taureau par les cornes et proposer UN décodeur TV digne de ce nom (c'est-à-dire de ce qu'attendent les clients) fiable et performant ? Parce que prétendre faire de la TV 2.0 (depuis 10 mois déjà) sur la base du parc de décodeurs actuel, franchement, nous, nous appelons ça de l'esbroufe. De l'esbroufe marketing. Si éloignée des pré-occupations des abonnés que nous en venons à la question suivante : les sphères marketing de Numericable évoluent-elles sur la même planète que nous, les clients ?
Franchement ? Nous pensons que non. Mais nous espérons que l'avis exprimé par la majorité finira par l'emporter. Et qu'on nous proposera, enfin, un décodeur sympa et efficace. Parce qu'entre le passé qui pèse toujours aussi lourd, le SAV technique ou commercial toujours aussi inadapté voire déficient et la fibre qui rame, le décodeur (l'objet qui lie les abonnés à Numericable et qui représente Numericable chez les abonnés) est totalement à côté de la plaque.
Alors ? Un nouveau décodeur TV estampillé Numericable en 2010 ? C'est tout le mal que l'on se souhaite, en tant que clients Numericable. En espérant être enfin satisfaits. Bonne année !


*Sondage réalisé sur Génération Câble sur la période de novembre à Décembre 2009


Source : genérationcable
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›

Vos réactions

Merinos | Mercredi 6 Janvier 2010 à 13:59
ma question est: quel est le système du chiffrement utilisé? (Mediaguard, Conax, Nagravision, etc...)
parce que si le système permet d'utiliser directement (ou indirectement avec un CAM) un récepteur DVB-C du commerce, il existe des alternatives aux "décodeurs imposés":
http://www.technisat.de/indexf39d.html?nav=Kabel_DVB_C_,de,67
http://www.dream-multimedia-tv.de/products
http://www.topfield-europe.com/de/01_produkte/01_00_00_produkte.php
http://www.humax-digital.de/products/product_stb_cable.asp
plus d'autres... ;)

côté suisse, cablecom commence un petit peu à bouger:
http://tsr.blogs.com/telecom/2009/12/cablecom-pr%C3%A9pare-la-tv-sans-d%C3%A9codeur-ou-presque.html




Jl | Mercredi 6 Janvier 2010 à 23:59
j'utilise un lcd de haute marque ayant un tuner dvb c intégré avec un lecteur de cam que j'ai équipé d'une powercam. Du coup mon decodeur cable ne sert plus !, l'image traitée est d'un meilleur rendu que le décodeur.
quelques abonées utilise ce systeme. Sinon mon decodeur SD simple de numericable n'a jamais eu de bug,l'interface programme fonctionne très bien ainsi que tous les services.
N'oublions pas que la tv sous IP (les box adsl) n'offre pas de bon débits des résolutions souvent médiocres façe au dvb c dvb t et dvb s.
Macpeace | Jeudi 7 Janvier 2010 à 10:52
Bonjour,

Le problème d'utiliser un téléviseur équipé d'un tuner DVB-C réside dans le fait que le fonctionnement reste assez aléatoire sur le réseau Numericable. C'est la conséquence de la disparité des réseaux, issue des différents rachats d'opérateurs. Beaucoup de clients équipés de ce type de TV ou de DreamBox, n'arrivent pas à capter l'ensemble des Mux (en particulier les propriétaires de TV LCD Sony).

De plus, ce type de solution empêche d'accéder aux services Catch Up et VOD qui sont liés à l'usage des Box Numericable.
Néanmoins, pour les clients équipés d'un module CAM et d'une TV DVB-C, les chaînes captés peuvent être décryptées sans contrainte particulière.

Bonne journée,
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution