Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 15 Avril 2013 à 10:00

M6 : Ils en veulent à votre argent : les secrets des nouveaux escrocs

Ils sont malins, inventifs. Ils ont souvent une longueur d'avance sur les policiers. Cartes bancaires, comptes en banque, téléphones, fausse monnaie : ils s'attaquent à tous les domaines. Et surtout, ils parviennent à détourner des sommes énormes avant d'être arrêtés : les escrocs en tout genre coûtent chaque année des milliards d'euros à la collectivité. Leurs victimes : des particuliers en premier lieu mais plus seulement. La crise aidant, ils prennent de plus en plus de risques et s'attaquent aussi aux banques, aux entreprises et même à l'Etat ! Qui sont ces arnaqueurs ? Quelles sont leurs nouvelles techniques pour nous soutirer de l'argent et comment lutte-t-on contre eux ? Dimanche 21 avril 2013, Capital part à la chasse aux escrocs.

Sur la trace des faux-monnayeurs

C'est un reportage exceptionnel que nous vous proposons. Pendant plusieurs semaines, nous avons suivi le travail d'une des sections de police les plus secrètes, celle qui traque la fausse monnaie. Une mission très compliquée car la France est le pays où circule le plus grand nombre de faux billets et il est bien difficile d'être au même niveau que les bandits de plus en plus ingénieux. Fausses coupures de 20, 50 ou 100 euros, comment les repérer ? Et par quelles filières arrivent-elles dans notre pays ? Vous allez découvrir comment les enquêteurs remontent les réseaux qui, Euro oblige, sont devenus internationaux et comment ils parviennent à arrêter des trafiquants transportant des fortunes.

La nouvelle arnaque à la carte bancaire

Ça commence par un mail de votre banque : « Veuillez entrer votre numéro de compte ou de carte bancaire. » Et hop, vous voilà délestés de 3000 euros en croyant répondre à votre banquier. Vous venez d'être victime de « phishing », hameçonnage en français. Les escrocs utilisent aussi le nom des services publics qui vous sont familiers comme EDF ou les allocations familiales… Des sigles qui inspirent la confiance. En France, chaque année, on compte 120.000 victimes de cette escroquerie. Enquête sur un nouveau genre d'arnaques qui coûte chaque année des centaines de milliers d'euros aux particuliers français.

Petits escrocs, gros butins

Ce sont des anonymes. Ils pourraient être vos voisins, vos amis et même, votre famille. Ils ont un point commun : ils travaillaient pour l'Etat, une région ou un département. Comptables, trésoriers, secrétaires : l'argent leur a fait tourner la tête au point de les transformer en spécialistes du détournement de fonds. Résultat : 2 millions d'euros subtilisés à l'opéra de Bordeaux, 260 000 euros envolés dans une petite mairie de l'Est. Jusqu'à 8 millions dans un établissement public de Bretagne ! Tout cela sans que personne ne s'en aperçoive pendant des années ! Voici les histoires de ces petits escrocs du quotidien.

« Monsieur le Président s'est fait avoir ... »

Depuis quelques temps, les meilleurs limiers de la police judiciaire sont sur les dents : une gigantesque escroquerie fait des ravages auprès des entreprises françaises. Son surnom : « l'arnaque au Président ». Quel est cet incroyable stratagème qui a déjà touché plus de 180 entreprises françaises pour un préjudice estimé à plus de 100 millions d'euros ? Nous allons décrypter cette escroquerie de haut vol contre laquelle la police semble, pour l'instant, impuissante.

Dimanche 21 avril 2013 à 20h50 sur M6

‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution