Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mardi 15 Mai 2001 à 00:00

Loft Story : Le CSA rappelle M6 au "respect de la dignité humaine"

Alors que la controverse sur l'émission Loft Story de M6 continue deux semaines après son lancement, le CSA s'est réuni lundi 14/05 et a demandé aux diffuseurs que ce programme comporte "des phases quotidiennes de répit d'une durée significative et raisonnable, ne donnant lieu à aucun enregistrement sonore ou visuel ni à aucune diffusion".

Il s'agit d'une "recommandation" valable pour "l'ensemble des services de communication audiovisuelle, qui incluent les services en ligne diffusés sur internet". Outre la chaîne hertzienne M6, ce programme de "real TV" est en effet diffusé en continu sur le canal 27 du bouquet satellite TPS ainsi que sur internet.

Selon le CSA, "il est impératif, au regard du respect de la dignité de la personne humaine, que ces participants disposent de moments et de lieux où ils ne sont pas soumis à l'observation du public", et ceci "en dépit du consentement exprimé par (les) participants". Ce "répit pourrait être de une heure ou deux heures", a précisé M. Dominique Baudis, président du CSA, lors d'une intervention lundi soir devant l'assemblée générale de l'Union des annonceurs. Le CSA a en outre écrit à Métropole Télévision (M6) "pour lui demander de ne pas valoriser (...) le processus d'exclusion et d'élimination des participants".

A l'issue de plus de quatre heures de débat à huis clos, les neuf membres du CSA sont parvenus à cette "recommandation" à l'égard d'un programme qui n'avait jusqu'à présent jamais été diffusé en France et à propos duquel la ministre de la culture et de la communication s'est indignée du "cynisme" des dirigeants de M6.

Le CSA a rappelé que "la communication audiovisuelle était libre", mais que "ce principe était cependant limité par d'autres principes d'égale valeur, notamment "le respect de la dignité de la personne humaine". Le CSA procède actuellement "à l'examen approfondi" du contrat passé par M6 avec la société de production ASP et les contrats signés par chacun des participants.

Dominique Baudis avait indiqué lundi matin à France Inter que le CSA "ne décernait pas de prix mais devait veiller à ce que les règles soient respectées". Le CSA examine parallèlement la reconduction de l'autorisation de diffusion des chaînes privées TF1 et M6. Cette dernière a augmenté son audience depuis le lancement de Loft Story, passant à 17,1% de parts d'audience durant la semaine du 7 au 13 mai et devançant France 3 (16,6%), selon les chiffres de Médiamétrie.

La semaine prochaine, le jeu de "real TV" va être diffusé à 19H00 en même temps que le "Bigdil" de TF1 et M6 a prévu une augmentation de 90% de ses tarifs publicitaires. Le spot de 30 secondes à 19h30 coûtera 231.000F, a-t-on appris auprès de cette chaîne. Des manifestations de protestation contre Loft Story ont eu lieu le week-end dernier mais l'émission est encore très regardée par les jeunes.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution