Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Dimanche 16 Juillet 2000 à 00:00

Malaise à Radio J

Le malaise grandit à Radio J, une des quatre radios juives de Paris, où les salaires sont payés avec plusieurs mois de retard sans explication satisfaisante de la part de la direction, a-t-on appris auprès du personnel. Début juillet, les employés de Radio J, qui partage sa fréquence avec Judaïques FM, Radio Communauté Juive (RCJ) et Radio Shalom, n'avaient pas été payés depuis mai.

La station présidée par Serge Hajdenberg emploie six personnes et des pigistes réguliers. L'une des salariées, Anne-Paule Camus, réalisatrice et productrice de trois émissions, a décidé de porter le litige devant les prud'hommes. L'affaire sera jugée le 6 septembre. La plupart des autres journalistes, qui préfèrent garder l'anonymat, font part de "leur inquiétude", jugeant "la situation d'autant plus préoccupante que la direction refuse de fournir des explications à ses employés".

S'il reconnaît "qu'il y a des difficultés", le président bénévole de Radio J, Serge Hajdenberg, se refuse à parler de crise ouverte. "La régie publicitaire a eu un problème temporaire qui est en train de se résoudre. Elle ne nous a pas versé d'argent pendant pratiquement deux mois. Comme nous tirons nos recettes de la régie, c'est clair que cela nous a posé un problème. La régie nous a payé, et les journalistes ont eu leur chèque", en paiement du salaire de mai », a expliqué à l'AFP Serge Hajdenberg.

"Il y a deux radios militantes sur la fréquence 94.8 FM : Judaïque FM et Radio J", fait valoir le président de la station. "Ces stations, qui n'ont jamais été subventionnées, ont toujours vécu avec leurs recettes publicitaires et sont de ce fait un peu fragiles". Le malaise des salariés est d'autant plus grand que le secrétaire général de Radio J, Guy Rozanowicz, qui dirige aussi la régie publicitaire des quatre radios juives, est incarcéré pour des problèmes d'ordre financier. Une détention qui, selon Serge Hajdenberg, ne serait pas liée aux problèmes financiers de Radio J.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution