Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mercredi 4 Juillet 2001 à 00:00

La NSA devient-elle sourde?

La NSA, mystérieuse agence de renseignement américaine, livre partiellement ses secrets dans de récentes publications montrant que la "grande oreille de l'Amérique" a du mal à percer les secrets des nouvelles technologies, comme les communications par fibres optiques.

En vedette, un nouveau livre du journaliste d'investigation James Bamford "Corps de secrets, anatomie de la très secrète Agence Nationale de sécurité", retrace son histoire après que les Occidentaux cassèrent les codes des Japonais et des Allemands avant 1945, puis la lutte contre l'URSS jusqu'à la course actuelle à la construction d'ordinateurs d'une puissance phénoménale.

La NSA, organisme militaire, tente d'entendre et de décrypter l'ensemble des communications sensibles de la planète - mais n'a plus le droit de surveiller les citoyens américains - grâce à sa flotte d'avions, de bateaux, de satellites d'espions et d'énormes stations d'écoute. Avec un budget de 7,3 milliards de dollars, cette organisation (une des 13 formant la "communauté du renseignement" des Etats-Unis) emploie, selon Bamford, quelque 38.000 personnes - plus que la CIA et le FBI réunis - à son seul quartier-général de Fort Meade (Maryland, est). "Elle a plus de linguistes, de mathématiciens et de super-ordinateurs que dans n'importe quel autre endroit au monde", écrit-il.

Dans d'énormes bâtiments surprotégés, au nord de Washington, surnommés "Crypto city", figure une plaque gravée avec les 152 noms d'agents tués, selon le site internet de la NSA. Parmi eux, des aviateurs espions abattus pendant la guerre froide par les Soviétiques, écrit Bamford. Mais l'auteur, qui se base sur des interviews récentes d'anciens responsables, est surtout choqué par la mort de 34 marins dans un bateau de la NSA, le "USS Liberty", mitraillé et torpillé "par erreur" par Israël en Méditerranée pendant plusieurs heures en 1967. "Il n'y a jamais eu de vraie enquête sur ce massacre délibéré qui fut totalement occulté par l'administration Johnson", dit Bamford qui soupçonne Israël d'avoir voulu cacher un massacre de prisonniers de guerre égyptiens dans le Sinaï.

Il réclame une enquête officielle et notamment la publication des enregistrements d'un avion de l'EP-3 qui survolait la scène. Entre autres révélations, "l'opération Northwoods": projet "Folamour" de l'état-major américain d'attaques terroristes contre les Etats-Unis qui auraient été imputées à Fidel Castro afin de justifier une invasion contre Cuba au début des années 60.

La NSA fait l'objet de graves soupçons d'espionnage industriel et privé de la part du parlement européen pour son programme Echelon: "écoutes", au profit des Anglo-saxons "c'est vrai. Donner des tuyaux aux concurrents américains, c'est faux", estime J. Bamford Ce dernier, poursuivi il y a vingt ans pour un premier ouvrage sur la NSA, "Puzzle Palace", a eu cette fois accès officiel aux dirigeants. "Une des raisons, selon lui, c'est que la NSA a besoin d'une image publique, car elle est en concurrence avec le FBI et la CIA pour les mêmes budgets" en baisse. "La NSA connaît bien des problèmes et beaucoup se demandent: +devient-elle sourde ?+", dit l'auteur.

En effet, note-t-il avec d'autres spécialistes, l'agence a eu du mal à se reconvertir à la fin de la guerre froide, face aux moyens d'encryptage privés de plus en plus complexes, alors que les communications sont plus digitales qu'orales. Le Wall Street Journal a rapporté dans un récent article que la NSA avait réussi l'exploit d'aller percer et capter des cables à fibres optiques, qui transportent des millions de liaisons entre informatiques et téléphones, au fond de l'océan, grâce à un sous-marin spécial. Mais, selon son directeur le général Michael Hayden, la difficulté est d'analyser des masses d'informations. "Avec les nouvelles technologies, il y a trop de choses, trop compliquées à interpréter", a-t-il dit au WSJ.

Avec la CIA, la NSA a donc créé un service spécial clandestin pour aller cacher des écoutes sur les ordinateurs mêmes, rapporte Bamford.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution