Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 13 Juillet 2001 à 00:00

Les "reality shows" à la télé américaine

Des budgets en baisse et des coûts croissants poussent les chaînes américaines à opter de plus en plus pour des programmes "sans script" qui incluent des jeux télévisés et des "reality shows", ces programmes alliant une production peu chère à une bonne audience.

La diffusion de "Big Brother 2" a commencé début juillet alors que le programme de MTV "The Real World" (Le Vrai Monde), qui a lancé le genre aux Etats-Unis, entame sa dixième saison. Dans "The Real World", dix jeunes partagent un appartement à New York.

La douzaine de jeunes et beaux célibataires participant à "Big Brother 2" passent 80 jours enfermés dans une maison à trois chambres où chacun de leurs mouvements est enregistré grâce à 38 caméras vidéo et 62 microphones.

La chaîne NBC produit "Fear Factor" (Facteur Peur) où les concurrents affrontent leurs pires cauchemars, comme être entourés de rats ou traînés par des chevaux, et "Spy TV" (Télé Espionne) met en scène une version déplaisante de caméra cachée. Dans "Temptation Island" (L'île de la Tentation), des couples stables sont tentés par des célibataires sexy dont le but est de mettre à l'épreuve leur fidélité.

"Survivor" (Survivant) est une version du programme suédois dans lequel deux équipes s'affrontent pour survivre sur une île déserte. Le concept de "reality shows" a été importé d'Europe où il attire depuis de nombreuses années un large public. "Il existe un stimulant financier fondamental à la diffusion de ces programmes", selon Brian Lowry, un critique de télévision du Los Angeles Times. "Il a de bons résultats d'audience et est bon marché à produire".

Les projets pour ce type d'émission sont nombreux, comme par exemple "Four Play" (Jeu à Quatre) dans lequel deux amies et deux amis, équipés bien sûr de caméras et de micros, vont à un "rendez-vous intrigant et ouvert". "Nous ne formons pas des couples avec ces personnes", a cependant déclaré Andy Rioniotis, coproducteur du projet qui a eu cette idée avec son ami Tom Jikomes lors d'un week-end à Las Vegas. "Il s'agit d'un double rendez-vous à l'aveugle", ajoute Tom Jikomes.

Selon Brian Lowry, "l'impression de réalisme est une des raisons du succès de "Survivor 1". Mais certains critiques des "reality shows" suggèrent que les participants ne sont pas aussi "réels" que l'affirment les programmes. "Actuellement, beaucoup des personnes qui participent (à ces programmes) affirment être des serveurs de café mais en réalité ils sont affiliés au syndicat des acteurs", affirme ainsi M. Lowry.

De fait, en mai, un des producteurs de "Survivor 2", Mark Burnett, a admis avoir utilisé des doublures pour refaire le tournage de certaines scènes tandis que l'une des participantes a poursuivi les producteurs en justice les accusant d'avoir poussé les autres participants à l'éliminer du jeu.

Certains producteurs sont conscients du problème. "Nous choisissons des vraies personnes avec des vraies occupations", a assuré M. Rioniotis.

Pendant ce temps, la déferlante des "reality shows" continue. "Survivor 3" sera tourné dans un parc naturel au Kenya, la sélection des participants pour "Survivor 4" a déjà commencé et une nouvelle version de "Temptation Island" se prépare.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution