Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Jeudi 23 Août 2001 à 00:00

C+ fête les 20 ans des radios libres

A l'occasion des 20 ans des radios libres, Canal+ proposera ce jeudi 23 août une soirée spéciale "Génération radio libre" à partir de 20H35, composée de trois programmes inédits (d'environ 52 minutes chacun), assortis de la projection de "La bostella", une comédie d'Edouard Baer.

La soirée commencera avec "Libre antenne", un documentaire écrit et réalisé par Antoine Lefebure et Matthias Sanderson, deux "pionniers" des ondes. "La bostella", oeuvre loufoque signée par un des "enfants" de la chaîne cryptée, prendra le relais à 21H30. Lui succédera à 23H05 "L'amicale du rire laïque", présenté par Néry, l'ex-chanteur des VRP et des Nonnes Troppo. Enfin, "Big nova mix", commenté par Jean-François Bizot et les principaux programmateurs et DJ's de Radio Nova, clôturera la soirée à partir de minuit.

En ouverture de programme, "Libre antenne" retrace l'émergence des radios pirates en France, entre 1978 et 1981. Le film, co-écrit et co-réalisé par un des précurseurs de la radio libre, Antoine Lefebure (Radio Verte), rappelle les débuts difficiles de la libre antenne.

S'inspirant des radios "off-shore" anglaises, à l'exemple de la première d'entre elles, "Radio Caroline", qui fit les belles heures des "Sixties", et de l'éclatement du monopole italien, de jeunes animateurs lancent sur les ondes de l'hexagone, leurs propres radios dites "libres", à partir de simples émetteurs. Le documentaire dévoile en images la "bataille" des toits de Paris qu'ont menée ces pirates pour gagner les ondes, à une époque où l'offre était restreinte.

Parfois même depuis leur chambre, ces pionniers s'efforceront d'inventer un autre rapport à l'auditeur, proposeront des musiques alternatives. L'émission est parsemée de témoignages de ces inventeurs de la bande FM, d'hommes politiques engagés dans le combat, à l'image de François Mitterrand qui autorise les radios libres à son arrivée au pouvoir en 1981.

Après "La bostella", une comédie burlesque de Edouard Baer - dont ce sont les premiers pas derrière la caméra - Néry, avec son "Amicale du rire laïque", enchaîne sur une heure de sketches, de faux interviews, de rires et d'improvisations. Des archives racontent les premiers pas de nombreux amuseurs et comiques, que l'on retrouve aujourd'hui notamment sur Canal+, sur l'antenne de Radio Nova.

Ces anciens animateurs, Karl Zéro, Jean-Yves Lafesse, Jamel Debbouze et Elie Sémoun notamment, commenteront, sur un plateau digne des premières émissions réalisées avec des bouts de ficelle, un "best of" de divers moments de rire. "Big nova mix" complète la soirée. En un peu moins d'une heure, Jean-François Bizot, le patron de Radio Nova, "pape" de la contre-culture en France, dévoile la discothèque peu banale de cette radio.

De la "new wave" jusqu'à la techno en passant par le rap et la musique "world", le film fait défiler les musiques qui ont bouleversé les habitudes d'écoute sur les ondes françaises. Images d'archives, "collectors" inédits et clips cultes enrichissent le tout.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution