Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 1 Septembre 2001 à 00:00

Rentrée de France Inter:

Malmenée par la dernière vague de sondages, France Inter passe à "l'offensive" en cette rentrée 2001 mais "sans déstabiliser le bateau", a assuré Jean-Marie Cavada, le président de Radio France.

Traduction concrète: l'accent mis sur les matinées avec un 7-9 plus rythmé et parfois aussi plus badin, tandis que Pascale Clark quitte la revue de presse où elle s'est fait un nom pour la tranche 9-10h00. Pour le reste, peu de changements si ce n'est le départ de Gérard Lefort, remplacé par Kathleen Evin à 20h00 pour une "Humeur vagabonde", celle des gens célèbres qui dévoileront leur jardin secret.

De cette grille, Jean-Marie Cavada "attend des résultats" après les "derniers sondages pas satisfaisants du tout" qui avaient vu le navire amiral de son groupe perdre pratiquement un point d'audience au deuxième trimestre. De la "lassitude" chez les auditeurs, un "manque de surprise", a cru discerner le patron de Radio France. Patrick Roger, ex-directeur adjoint de France Info revient d'une escapade d'un an sur TF1 pour prendre la rédaction en chef de la matinale et le journal de 08h00, où il succède à Gérard Courchelle.

Et si le 7-9 reste l'antre de Stéphane Paoli, qui animera comme la saison dernière toute la tranche, de nouvelles signatures le rejoignent: Hélène Cardin pour un rendez-vous santé, Olivier de Rincquesen qui brossera le portrait du jour, et le très caustique Guy Carlier, qui fera le grand écart avec l'émission de Stéphane Bern, en fin de matinée. Quant à Dominique Bromberger, tenu éloigné des micros depuis six mois par un grave accident de la route, il retrouvera début octobre sa chronique de politique étrangère, à 08h17 précises.

La principale nouveauté de la grille semble donc être Pascale Clark avec "Tam Tam, etc.". La première aura lieu lundi, en direct, avec la chanteuse islandaise Bjork. La journaliste veut nourrir son émission avec "les carburants essentiels de la radio", à savoir "les sons, le direct et l'émotion". "On va jouer avec le son, proposer des courts métrages sonores", explique-t-elle.

L'émission sera émaillée de chroniques, signées Nicolas Poincaré, Eric Valmir ou John-Paul Lepers. Après le Jeu des mille francs rebaptisé, à compter du 24 septembre, Jeu des mille euros, Max Gallo fera revivre Victor Hugo, 200 ans après sa naissance, pour un feuilleton en quarante épisodes de cinq minutes.

Autre nouveauté, au coeur des après-midi, Philippe Bertrand entraînera les auditeurs dans les voyages d'écrivains avec "Dépaysage". Quant à Jean-Marie Cavada, dont le mandat à la tête de Radio France prend fin en novembre, il continue de faire l'objet de toutes les rumeurs.

Après avoir lâché un sibyllin "on n'est jamais préservé du pire dans la vie, c'est à dire que ça continue", il a précisé qu'il ne s'exprimerait pas sur cette question avant le 15 octobre.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution