Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 5 Août 2000 à 00:00

Nouvelle société « Canal+ »

La nouvelle société Canal+, filiale à 100 % de Vivendi-Universal sera dotée d'un conseil de surveillance et d'un directoire, selon une charte rendue publique par le PDG Jean-Marie Messier, à l'occasion de son audition au CSA.

Cette charte, destinée à assurer "la création et l'indépendance éditoriale de Canal+" répond indirectement aux inquiétudes des salariés du groupe. A la mi-juin, les syndicats de Canal+ avaient proposé une "charte de la fusion" conditionnant leur adhésion au projet d'union entre le Français Vivendi, sa filiale de télévision Canal+ et le Canadien Seagram.
Assurant que "Canal+ sera le pilier image (cinéma, TV)" du groupe issu de la fusion entre Vivendi et Seagram, Jean-Marie Messier a précisé que Canal+ regroupera "l'ensemble des activités actuelles de Canal+ en France, en Europe et dans le monde". Studio Universal deviendra une filiale de Canal+, qui co-pilotera par ailleurs VivendiNet. Le conseil de surveillance sera présidé par Jean-Marie Messier et le directoire par Pierre Lescure, qui sera également "président des Studios Universal et de Canal+ Programmes" (production et diffusion des programmes de la chaîne Premium). Canal+ Programmes sera détenue à 49 % par la nouvelle société Canal+, conformément à la loi audiovisuelle de 1986.

"Canal+ Distribution s'engagera à distribuer Canal+ Programmes aussi longtemps que celle-ci éditera son programme de télévision Premium", assure-t-il dans cette charte. "Elle lui garantira une rémunération qui couvrira l'ensemble de ses coûts, en particulier coût des programmes et respect des obligations à l'égard du cinéma et de l'audiovisuel ainsi qu'une marge de 50 millions d'euros". Canal+ Programmes bénéficiera également "d'un niveau de promotion au moins égal au niveau actuel".
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier d'Avignon
Avis de concession de service public relative aux prestations de service de restauration rapide, d'un point presse, d'une boutique et de distributeurs automatiques de denrées alimentaires destinés aux patients du centre hospitalier d'Avignon.
» Voir l'avis de concession de service public