Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mercredi 17 Octobre 2001 à 00:00

MIPCOM morose

Le 17ème MIPCOM (Marché international des programmes télévisés) s'est achevé vendredi à Cannes dans la morosité, plombé par une forte baisse de fréquentation consécutive aux attentats de septembre, et la récession économique du secteur des médias.

Si le Marché n'a pas été déserté par les Américains, comme le craignaient certains, il a néanmoins souffert d'une chute de plus de 15 % du nombre de participants par rapport à 2000. Plus de 11.000 personnes inscrites étaient attendues dans les allées du Palais des festivals mais seules 9.935 étaient effectivement présentes jeudi soir, contre 11.762 le même jour en 2000, selon les chiffres officiels.

Si le nombre de sociétés exposantes était en hausse (1.244 cette année contre 1.189 en 2000), celui de l'ensemble des entreprises présentes (vendeuses ou acheteuses) est en revanche passé de 2.918 à 2.824. "L'ambiance était déprimante", résume-t-on sur le stand de l'une des majors hollywoodiennes.

Sentiment partagé par un gros producteur français, qui relève que "l'activité a cessé très tôt, dès mercredi, après avoir démarré mollement le lundi. Seul mardi a été un jour à peu près normal". Chez TV France International (TVFI), l'organisme de soutien aux exportations qui réunit plus de 170 distributeurs et producteurs français, "on craignait une baisse plus importante de la fréquentation. Finalement, l'activité s'est maintenue à un bon niveau".

Outre les attentats de septembre et les attaques américaines sur l'Afghanistan, lancées la veille de l'ouverture du MIPCOM, la récession économique qui frappe depuis plusieurs mois déjà les entreprises de médias a largement contribué à la morosité ambiante. "Les chaînes de télévision n'ont pas forcément réduit leurs budgets d'achat de programmes, mais elles sont plus vigilantes", explique-t-on chez TVFI. "Elles achètent à bon escient et prennent moins de risques". Cette situation a profité aux studios hollywoodiens -- tous avaient fait le voyage à Cannes cette année -- qui proposent des "valeurs sûres" dans lesquelles les chaînes ont tendance à se réfugier dans les moments difficiles.

A la Fox, on est "très satisfait" de cette édition du MIPCOM, tout comme chez Disney, où l'on affirme même que c'est "le meilleur marché depuis cinq ans. Les chaînes ont tendance à acheter moins mais il n'y a pas de secret : quand un programme est bon, il se vend bien". La 18ème édition du MIPCOM se tiendra du 7 au 11 octobre 2002 à Cannes.

Le marché de printemps, le MIPTV, aura lieu du 15 au 19 avril 2002. Une journée y sera spécialement consacrée aux formats, ces programmes déclinés à travers plusieurs pays sur le même modèle, comme "Big Brother", "Survivor" ou "Qui veut gagner des millions?".
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution