Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mercredi 24 Octobre 2001 à 00:00

La Chine entrouve l'accès de TV étrangères

La Chine communiste a entrouvert formellement l'accès de son marché très fermé de la télévision à deux géants mondiaux des médias ces derniers jours, mais en maintenant de strictes limites géographiques et en choisissant des chaînes peu susceptibles de gêner le régime.

Selon une annonce faite à Washington, AOL Time Warner a conclu un accord prévoyant la diffusion de la chaîne en chinois CETV d'AOL sur le câble dans le sud du pays, en échange de la mise à disposition des téléspectateurs américains de la chaîne d'information chinoise en anglais CCTV-9. L'accord survient trois jours après l'annonce par la compagnie Star TV Network - qui appartient au groupe News Corp du magnat australien Rupert Murdoch -, qu'elle avait obtenu le feu vert officiel des autorités chinoises pour diffuser les programmes d'une chaîne en chinois, détenue à 38% par Star TV, dans le sud de la province du Guangdong (sud), frontalière de Hong Kong.

Bien que déjà accessible dans quelque 50 millions de foyers, selon des chiffres publiés par la presse chinoise, Phoenix TV, créée il y a cinq ans, diffusait jusqu'à présent sans autorisation formelle. M. James Murdoch, le fils de Rupert Murdoch, avait également confirmé à cette occasion que des discussions étaient en cours avec les autorités chinoises pour la diffusion d'une autre chaîne de divertissement généraliste de Star TV Network dans le Guangdong. Ces deux annonces constituent une grande première en Chine où les autorités contrôlent très strictement les médias et notamment la télévision, considérée comme un outil de propagande.

Elles constituent également une grande victoire pour les deux compagnies alors que tous les diffuseurs internationaux tentent depuis plus de 20 ans d'accéder au marché chinois. Mais certains experts prévoient que les retombées pourraient être plus réduites que prévues, au moins à court terme, en raison des précautions prises par les autorités. La chaîne en continu d'information et de divertissements en mandarin CETV, rachetée par AOL en juin 2000, et déjà accessible à 80 millions de foyers câblés en Asie, sera disponible en Chine à partir de janvier 2002.

Mais elle ne sera, elle aussi, accessible que dans le Guangdong. Par mesure de "réciprocité", AOL s'est engagé à diffuser sur certains de ses réseaux câblés CCTV-9, la chaîne en anglais de la télévision centrale chinoise, créée l'an dernier principalement pour faire passer la propagande du régime auprès d'un public étranger. Interrogée par l'AFP Carol Turner, la porte-parole de AOL à Hong Kong, s'est refusée à fournir la moindre indication sur l'audience attendue pour CETV dans le Guangdong ou encore des estimations de revenus.

"C'est un projet stratégique à long terme, nous n'espérons pas faire de bénéfices à court terme", a-t-elle dit. Le marché de la publicité télévisée pour le seul Guangdong est estimé à entre 200 et 400 millions de dollars. Selon un industriel du secteur ayant requis l'anonymat, l'autorisation accordée aux deux chaînes "ne signifie pas que le gouvernement chinois a l'intention d'abandonner son monopole sur les médias", mais seulement que "certaines voix se sont élevées pour dire qu'il y avait de l'argent à faire avec de bons programmes".

Rupert Murdoch a souvent été accusé par le passé d'avoir cédé aux pressions politiques du pouvoir central dans le but de favoriser ses intérêts commerciaux en Chine, une accusation qu'il rejette. En 1994, il avait exclu la BBC de son réseau Star après une série de documentaires peu élogieux sur les problèmes politiques et sociaux en Chine qui avaient provoqué la colère du gouvernement chinois. Les télévisions étrangères étaient jusqu'à présent théoriquement interdites de diffusion en Chine, hormis certains hôtels et quartiers résidentiels pour étrangers où la réception se fait par satellite.

Dans la réalité, les télespectateurs du Guangdong peuvent déjà, sans trop de difficulté, avoir accès aux principales chaînes de Hong Kong par voie hertzienne.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution