Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mercredi 7 Novembre 2001 à 00:00

Al-Jazira-net fait fureur

Le site internet Al-Jazira-net, créé début 2001 par la télévision satellitaire qatariote Al-Jazira qui jouit d'une forte audience dans le monde arabe, fait fureur avec 14 millions de visiteurs par jour.

Al-Jazira-net était conçu initialement pour servir d'archivage électronique aux émissions de la télévision satellitaire et de site d'informations destiné à des abonnés arabes partout dans le monde. Ce jeune site, www.aljazeera.net, consulté à ses débuts par les mordus de l'information qui n'étaient pas en mesure de capter la chaîne satellitaire, est désormais consulté tous les jours par des millions de visiteurs dans le monde arabe, à la faveur de la couverture souvent exclusive par la télévision des frappes américaines en Afghanistan.

"Nous avons battu les records avec 14 millions de visiteurs par jour", a affirmé à l'AFP le rédacteur en chef d'Al-Jazira-net, Abdel Aziz Al-Mahmoud. "Une extension de la capacité du site était nécessaire pour satisfaire les demandes des visiteurs, et nous sommes parvenus à permettre à 13.000 internautes à se brancher simultanément sans encombrement sur le site", a-t-il ajouté. "Auparavant, le site se bloquait quand 6.000 visiteurs s'y logeaient en même temps", selon lui.

Le chef du département de contrôle d'Al-Jazira-net, Mona Amin, a indiqué avoir reçu "des centaines de messages électroniques d'internautes à travers le monde demandant d'introduire la langue anglaise sur le site pour pouvoir suivre et comprendre les émissions en langue arabe". Al-Jazira-net s'est rendue célèbre avec ses sondages d'opinion sur des sujets d'actualité sensibles ou des personnalités arabes, comme Amr Moussa au moment de sa nomination cette année à la tête de la Ligue arabe. Le site est composé de trois sections principales: la première diffuse en continu des informations d'agences de presse et des correspondants de la chaîne Al-Jazira.

Une autre sert d'archivage d'émissions diffusées par la télévision et une troisième est réservée aux activités et dossiers du site. "Nous traitons sur Al-Jazira-net différents sujets, nous analysons une série de dossiers, dont l'Intifada (soulèvement palestinien) et la prochaine réunion ministérielle de l'Organisation mondiale du commerce (OMC)" qui se tient à partir de vendredi à Doha, a expliqué M. Mahmoud.

Les rédacteurs d'Al-Jazira-net se chargent de l'édition des textes sur le site, en puisant dans les dépêches des agences de presse ou les sources de la télévision satellitaire. "Nous avons l'entière liberté de faire le tri des informations et de choisir leur priorité", a affirmé M. Mahmoud, affirmant: "Nous ne sommes pas tenus à reproduire les informations diffusées par la télévision". Le directeur de l'information d'Al-Jazira-net, Mohamed Daoud, estime que "l'internet est beaucoup plus sélectif, le nombre des personnes disposant d'un ordinateur personnel étant largement inférieur à celui de personnes qui possèdent un téléviseur".

Pour lui, "l'internet a deux avantages: les internautes peuvent consulter des textes tout en ayant accès à des images". Al-Jazira-net emploie une soixantaine de journalistes, techniciens et chercheurs venant de nombreux pays arabes. La télévision Al-Jazira a fêté cinq ans d'existence jeudi dernier. Elle est captée par au moins 35 millions de téléspectateurs dans le monde arabe ainsi que par les Arabes et les musulmans de la diaspora.

Son président, Hamad Ben Thamer Al-Thani, a annoncé que la chaîne envisageait la traduction simultanée en anglais, pour ses abonnés en Europe et aux Etats-Unis, de ses programmes émis jusqu'ici en langue arabe. La télévision a en outre l'intention de lancer une agence photo et une chaîne d'informations financières.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution