Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 1 Décembre 2001 à 00:00

Vivendi Universal "mieux armé"

Le groupe Vivendi Universal est "mieux armé pour résister que" ses "concurrents", a estimé son pdg Jean-Marie Messier lors de la 4ème conférence annuelle sur les médias organisée par Les Echos.

Reprenant quatre critères cités par le Wall Street Journal pour qu'un grand groupe s'en sorte dans l'environnement actuel (être défensif, être européen, avoir des actifs de qualité et faire preuve de prudence), M. Messier a réitéré que Vivendi Universal était "le seul groupe des médias à ne pas avoir revu à la baisse ses objectifs" cette année. Pour le côté "défensif", il a souligné que la publicité représentait moins de 3% du chiffre d'affaires de Vivendi, et que sa force résidait dans les abonnements. "Par rapport à nos concurrents, nous avons le pourcentage le plus élevé de revenus récurrents (abonnements) et le plus faible d'actifs sensibles à la conjoncture" (publicité et parcs d'attractions).

De plus, 50 à 60% du chiffres d'affaires du groupe est européen, et 33 à 40% américain. En ce qui concerne les actifs de qualité, la stratégie du groupe est de "rester là où nous pouvons atteindre une position de leadership mondial. (...)Le premier levier quand vous distribuez des contenus, c'est la force de votre part de marché", a-t-il insisté, soulignant que le groupe n'avait pas taillé dans ses dépenses de création de nouveaux contenus (2 milliards de dollars par an). "Nous avons choisi de nous concentrer sur trois technologies-clé: le mobile, la télévision satellitaire et digitale, et internet. Elles nous paraissent être celles qui généreront le plus de croissance dans les années qui viennent", a-t-il précisé.

Aux Etats-Unis persistent des signes contradictoires sur l'état de la conjoncture, a souligné M. Messier. Alors même que les indices de confiance sont en retrait, "les ventes de Thanksgiving sont en hausse de 5% par rapport à l'année dernière", a-t-il indiqué, soulignant une "explosion des ventes dans secteur DVD et vidéo". "Nous pensons que nous aurons vendu d'ici Noël 14 millions de VHS et de DVD de +The Grinch+ et 17 millions de +Shrek+", a-t-il précisé. Pour ce qui est d'internet, c'est "un fabuleux outil de distribution et d'accès au consommateur", et "la capacité d'atteindre immédiatement les consommateurs à un coût faible". "Nous voulons être numéro un sur la distribution de musique, de films et de jeux" en ligne, a-t-il déclaré.

Vivendi Universal est par ailleurs "leader mondial dans les logiciels éducatifs", et "le développement de l'éducation +dotcom+ se fait dans le prolongement de cette position. Vivendi veut en fait proposer à ses clients existants sur les logiciels éducatifs des prestations supplémentaires en ligne, moyennant un abonnement. En ce qui concerne la musique, "dans les jours qui viennent nous annoncerons peut-être des transferts de certains artistes majeurs chez nous", a-t-il indiqué.

Pris à partie dans la salle sur un décalage entre un discours optimiste et charismatique sur internet et la réalité de la contribution à l'EBITDA (résultat avant impôts, intérêts, dépréciation et amortissement des survaleurs), M. Messier a rétorqué: "mon problème est d'avoir une vraie vision sur laquelle on soit capable de tenir et de construire sur la durée", "si j'ai tort, on doit me virer", a-t-il dit, rappelant que les actionnaires avaient le pouvoir de la faire à chaque assemblée générale, et estimant que si le groupe était dirigé par un analyste, la stratégie changerait tous les trois mois.

"En 1996, quand on a créé Cegetel (opérateur privé de téléphonie fixe, ndlr), on avait 14 salariés à Lyon, aujourd'hui 1.250, uniquement par croissance interne", a-t-il souligné, rappelant que le cash flow de Cegetel sera positif pour la première fois cette année.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution