Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mercredi 12 Décembre 2001 à 00:00

Il y a cent ans Marconi inventait la radio

Il y a cent ans, le 12 décembre 1901, le physicien italien Guglielmo Marconi inventait la radio en réalisant la première transmission sans fil au-dessus de l'océan Atlantique.

Ce jour-là, Marconi, qui a 27 ans, se trouve à Saint-Jean de Terre-Neuve au Canada. L'oreille collée à l'écouteur de son récepteur rudimentaire, il attend les trois signes brefs de la lettre "S" émis en morse à plus de 3.000 km de là, à Poldhu en Cornouailles (Angleterre). La liaison est très mauvaise mais la lettre est déchiffrable. Un an plus tard, le 15 décembre 1902, Marconi émet depuis la Nouvelle-Ecosse (Canada) le premier message radio jamais diffusé entre le Nouveau Monde et le Vieux Continent.

Né à Bologne, en Emilie-Romagne, en 1874 et mort à Rome le 20 juillet 1937, Marconi ne fut pas toujours prophète en son pays qui lui rend aujourd'hui hommage. Le 12 décembre, le Conseil national de la recherche (CNR), dont il fut le président de 1927 à sa mort, diffusera un enregistrement de la voix du savant pour célébrer sa mémoire. En collaboration avec la Fondation Marconi et l'Association italienne des radioamateurs, l'institut de radioastronomie du CNR se servira d'un radiotélescope de 32m situé près de la ville natale de l'inventeur pour envoyer ses signaux vers la Lune, transformée ainsi en gigantesque parabole pour renvoyer vers la Terre la voix de Marconi sur la fréquence de 1296,1 MegaHertz.

Plus que le Prix Nobel de physique qui couronna ses travaux en 1909, Marconi fut "récompensé" en avril 1912 quand son invention permit au Titanic de lancer son "SOS" et de sauver quelque 700 vies parmi les 2.200 passagers du paquebot qui venait de heurter un iceberg. Ses premières expériences, Marconi les a commencées dans la maison de campagne paternelle des environs de Bologne, à Pontecchio, aujourd'hui rebaptisé Pontecchio Marconi.

En 1894, ses premières transmissions ne dépassaient pas le périmètre du jardin, soit une centaine de mètres. Mais comme son pays ne croyait pas à l'avenir de son invention, Marconi choisit en 1896 de s'exiler en Angleterre - sa mère est d'origine irlandaise - où il reçoit les crédits nécessaires à la poursuite de ses recherches. La même année, il dépose le brevet de son système de transmission télégraphique. Dans les mois qui suivent, il réussit à effectuer des liaisons de plus en plus distantes : 3 km d'abord, puis 13, puis 20.

En 1899, il établit la première liaison radio au-dessus de la Manche dans le sens Angleterre-France, entre une station près de Douvres et celle de Wimereux distante de 46 km.

En 1901, Marconi sent qu'il est en mesure de réaliser la première transmission transatlantique. Avec son plus proche collaborateur John Ambrose Flemming, il construit à Poldhu une importante station de transmission. La puissance prévue est de 25 kilowatt. L'antenne est constituée d'une série de câbles attachés à 20 pylônes en bois, hauts de 60 mètres. Une installation identique est montée à Cape Cod aux Etats-Unis. Mais la malchance s'abat sur l'expérience : le 17 septembre, un orage détruit une bonne partie des installations de Poldhu. Quelques semaines plus tard, le même scénario se reproduit à Cape Cod.

L'expérience sera donc entreprise avec du matériel moins important. Marconi arrive à Terre-Neuve le 6 décembre. L'expérience doit commencer le 11 décembre entre 11h40 et 14h40, heure locale. "Il était midi passé, le 12 décembre, quand j'ai porté l'écouteur à mon oreille... Vers 12h30, j'ai entendu, de toute évidence, à mon oreille les trois clics correspondant aux trois points du Morse. La distance était vaincue. Il n'y avait plus qu'à perfectionner l'appareil de réception et de transmission", racontait Marconi.

Le 17 décembre 1901, le New York Times annonçe l'invention : "La plus merveilleuse conquête scientifique des temps modernes".
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution