Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 17 Décembre 2001 à 00:00

Vivendi Universal contrôle USA Networks

Le numéro deux mondial des médias et de la communication, Vivendi Universal, prend le contrôle des actifs de divertissement de l'Américain USA Networks par échange d'actions et "sortie limitée de cash", a annoncé le groupe lundi dans un communiqué.

La transaction se monte à environ 10,3 milliards de dollars. Vivendi Universal détiendra 93% de la nouvelle entité Vivendi Universal Entertainment (VUE), qui regroupera Universal Studios Group et les activités divertissement de USA Networks. Le pdg du nouvel ensemble sera Barry Diller, l'actuel patron de USA Networks. M. Diller reste le pdg de l'entité qui regroupes les activités restantes de USA Networks, baptisée USA Interactive. Pierre Lescure conserve sa fonction de co-directeur général de Vivendi Universal, plus particulièrement chargé de la recherche de synergies entre les activités américaines et européennes.

L'équipe actuelle de direction des studios Universal (Ron Meyer et Stacey Snider) reste également en place. L'opération, "qui renforce la position de leader mondial du divertissement de Vivendi Universal", se traduit par une "création significative de valeur pour les actionnaires de Vivendi Universal", souligne le communiqué. Le chiffre d'affaires devrait dépasser 32 milliards d'euros en 2002, l'EBITDA (excédent brut d'exploitation) des activités médias aura une croissance supplémentaire de plus de 600 millions d'euros en 2002 (soit 10% de plus que le consensus du marché). Le revenu net enregistrera une croissance supplémentaire de 200 millions de dollars environ et la marge brute d'autofinancement (free cash flow) de 350 M USD. "Combinée avec notre alliance stratégique avec EchoStar, cette transaction est totalement cohérente avec les besoins de Vivendi en termes d'intégration et de distribution sur le marché américain", estime Jean-Marie Messier, Pdg de Vivendi Universal, cité dans le communiqué.

M. Messier va également créer un comité mondial des activités de divertissement du groupe, qui réunira tous les mois les dirigeants des branches concernées pour s'assurer de la cohérence de la stratégie et du succès de l'intégration. "A peine un an après notre fusion avec Seagram et Canal+, nous avons rassemblé les pièces pour accomplir notre stratégie. En l'espace d'une courte année, nous nous sommes concentrés sur l'intégration et nous nous sommes confrontés à la faiblesse relative de notre distribution aux Etats-Unis. Et voilà où nous sommes aujourd'hui", poursuit M. Messier. "Nous nous attendons à ce que 2002 soit une année de croissance, sans changement supplémentaire du périmètre", précise-t-il. "Dans le même temps, nous allons nous concentrer sur la poursuite de l'amélioration de notre performance opérationnelle, dans l'affirmation de notre positionnement de leader dans nos activités de contenu et continuer le développement de notre distribution à travers des accords commerciaux" dit-il.

Vivendi Universal avait annoncé vendredi l'achat d'environ 10% du bouquet satellitaire américain EchoStar pour 1,5 milliard de dollars, dans le cadre d'une alliance stratégique sur huit ans. L'opération VUE devrait être terminée peu après l'approbation des actionnaires de USA Networks, dont la réunion devrait se tenir à la mi-mars 2002. Les groupes ne pensent pas qu'un feu vert des autorités de la concurrence soit nécessaire pour cette transaction.

A la Bourse de Paris, Vivendi Universal, le titre les plus travaillé avec des échanges pour 105 M EUR, grimpait de 3,72% à 55,70 euros lundi vers 11H35 et concentrait près d'un septième des échanges sur le Service à règlement différé (SRD), tandis que le CAC 40 gagnait 1,35%.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution