Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Dimanche 23 Décembre 2001 à 00:00

Les journaux et l'euro

La plupart des quotidiens nationaux arrondissent leurs prix légèrement à la hausse à l'occasion du passage à l'euro, pour faciliter le rendu de monnaie, plusieurs quotidiens régionaux adoptant le système de coupons et de carnets pour éviter ce rendu.

Ainsi, sur treize quotidiens nationaux, huit augmenteront légèrement leur prix au 1er janvier :

- Aujourd'hui en France (0,64 à 0,65 euro),
- La Croix (0,99 à 1 euro),
- Les Echos (1,14 à 1,20 euro),
- France Soir (0,91 à 0,99 euro),
- l'International Herald Tribune (1,68 à 1,85 euro),
- L'Humanité (1,14 à 1,20 euro),
- Libération (1,14 à 1,20 euro) et
- La Tribune (1,14 à 1,20 euro).

Aucun quotidien ne baisse son prix, en revanche 4 appliquent une stricte conversion :

- L'Equipe (0,75 euro),
- Le Journal du Dimanche, considéré comme quotidien du 7ème jour (1,25 euro avec le supplément Femina en Ile-de-France et 1,10 en province),
- Le Monde (1,20), Paris-Turf (1,14).

Le prix du Figaro n'est pas encore connu. "La décision n'est pas encore prise jeudi", a fait savoir Yves de Chaisemartin, son PDG, interrogé à J-12. Selon certaines rumeurs non confirmées, il pourrait faire un "coup" et annoncer un prix en baisse. Le prix du Figaro est d'ailleurs laissé en blanc sur l'astucieuse "roulette de prix" que les 32.000 points de vente de presse vont recevoir à partir de jeudi.

Celle-ci indique les prix des différents quotidiens, avec calcul direct du rendu monnaie (sur 10, 20, 50 ou 100 F). Son concepteur, les NMPP (Nouvelles Messageries de la Presse Parisienne) envoient également du matériel commercial : mobiles, guirlandes avec les nouveaux prix en euros. Les principaux hebdomadaires choisissent plutôt de baisser légèrement, pour faciliter les transactions, comme :

- Paris Match (2,21 à 2,20 euros),
- Le Nouvel Observateur et
- Le Point (3,05 à 3 euros).
- Le Canard enchaîné baisse son prix de deux centimes d'euro, de 1,22 à 1,20 euro, par commodité.

Dans un édito, le célèbre "palmipède" se dit "rigoureux dans sa gestion et imperméable à la publicité, échappant à l'actuel retournement de la conjoncture".

- L'Express, en revanche, augmente de 2,74 à 2,80 euro.

Le prix des principaux quotidiens régionaux reste inchangé au 1er janvier :

- Ouest-France (0,70 euro),
- Le Progrès de Lyon (0,80),
- Sud-Ouest (0,75 ou 4,90 F),
- La Voix du Nord (O,75 euro),
- La Nouvelle République du Centre-Ouest (0,78),
- La Montagne (0,76),
- La Dépêche du Midi (O,76),
- Les Dernières nouvelles d'Alsace (0,75).

Cependant, plusieurs avaient augmenté auparavant. Le Courrier Picard en profite pour s'aligner sur les tarifs de ses confrères "nordistes" à 0,75 €, soit 0,30 F de plus (4,60 à 4,90 F). Pour éviter l'attente chez les marchands de journaux, plusieurs proposent des coupons et carnets prépayés dont l'acceptation est à la latitude du kiosquier. Le Monde est le seul quotidien national à y recourir, avec un carnet de dix coupons à tamponner.

- Le Nord boude cette opération, mais dans le centre, les quatre journaux du groupe Centre-France - La Montagne (Clermont-Ferrand), Le Berry Républicain (Bourges), Le Journal du Centre (Nevers) et Le Populaire du Centre (Limoges) - proposent une carte "Euro facile" (10 journaux pour 7,60 euros).

- Au Sud, La Dépêche du Midi met en vente depuis le 12 décembre et jusqu'à fin décembre une "carte euro", carte-coupons (15 exemplaires pour 11,43 euros, 75 F). A l'Ouest, Le Télégramme de Brest propose à partir de jeudi des "tickets presse" en euros (12 ou 14 tickets). En région lyonnaise, Le Dauphiné libéré a institué avec succès des "dauphi-chèques", mais Le Progrès n'y a pas recours. Dans l'Est, seul les Vosges l'utilisent avec le quotidien départemental La Liberté de l'Est et l'édition vosgienne de l'Est Républicain, appartenant au même groupe.

De son côté Télé Satellite a décidé de passer à 5 euros , soit une augmentation de 2,80 FF, la premiére augmentation en onze ans. Le mensuel Télé Satellite était à 30 FF depuis 1990.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution