Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 24 Décembre 2001 à 00:00

Bertelsmann met RTL Group au menu de son réveillon

Le géant allemand des médias Bertelsmann a mis RTL Group au menu de son réveillon: il reprend au britannique Pearson ses 22% dans le leader européen de l'audiovisuel pour 1,5 milliard d'euros et convoite les 11% qui restent dans le public.

Bertelsmann, qui possède désormais 89% de RTL Group, "franchit ainsi un nouveau pas stratégique dans l'optique de sa transformation en un groupe intégré tourné vers les médias et le divertissement et axé principalement sur la télévision et l'internet", a déclaré dans un communiqué son président du directoire Thomas Middelhoff.

Une source proche de Bertelsmann a indiqué à l'AFP que l'opération permettrait au groupe "d'avoir davantage d'influence sur la gestion et les choix stratégiques au sein de RTL". "En outre, il va y avoir un grand potentiel de synergies, dans le domaine des coûts de marketing, de la publicité et de l'administration", a ajouté cette source. L'annonce est intervenue lundi dans un marché boursier creux à quelques heures du réveillon de Noël, et surtout à un moment où Pearson ayant besoin d'argent, Bertelsmann a pu décrocher sa participation dans RTL Group à faible coût, selon des analystes, offrant 44 euros par action.

Pearson, qui vient notamment d'enchaîner deux avertissements sur résultats, compte réduire son endettement grâce à cette vente. A terme, le titre RTL Group pourrait être radié de la cote à Londres, Bruxelles et Luxembourg, le groupe envisageant d'offrir également 44 euros par action pour les titres qui restent dans le public. RTL Group réunira son Conseil d'administration, probablement courant janvier, pour discuter d'une offre de Bertelsmann sur les titres de RTL Group qu'il ne détient pas encore, a précisé à l'AFP un porte-parole de RTL Group. Pour Bertelsmann, cette opération "est une façon de simplifier la structure du groupe" en vue d'une possible introduction en Bourse en 2004, estime Christophe Cherblanc, analyste à la Société Générale.

RTL Group dispose de 23 stations de télévision et de 17 radios dans neuf pays européens, ainsi que d'activités de production de télévision dans 36 pays. Il compte quelque 7.000 employés pour un chiffre d'affaires de 4,044 milliards d'euros en 2000.

Bertelsmann achève une métamorphose qui l'a vu passer d'un groupe centré sur l'édition de presse en un géant mondial de la TV, présent également dans l'internet, la presse, la musique et l'édition. Son engagement dans la télévision date de 1984, avec la création de la première chaîne privée hertzienne en Allemagne, RTL-Plus, dont il détenait alors 40%, aux côtés du groupe de presse Gruner+Jahr. Le reste appartenait à la CLT. Dix-sept ans plus tard, Bertelsmann est sur le point d'absorber complètement le groupe RTL.

Il en était devenu l'actionnaire majoritaire en février dernier lors d'un échange de participations avec Groupe Bruxelles Lambert (GBL). Bertelsmann avait alors récupéré les 30% de GBL dans RTL, portant sa part dans le groupe de télévision à 67%. En échange, les entrepreneurs de GBL Albert Frère et Paul Desmarais ont obtenu une minorité de blocage de 25,1% dans Bertelsmann, qu'ils peuvent placer en bourse à partir de 2004. Ce serait une révolution pour Bertelsmann, fondé en 1835, aujourd'hui largement contrôlé par une dynastie familiale, la famille Mohn.

Bertelsmann a les moyens de sa politique d'expansion, avec un trésor de guerre estimé à 15 milliards d'euros et un endettement net de 1,9 milliard d'euros, très modeste en comparaison de ses concurrents.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution