Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 8 Juillet 2000 à 00:00

PPDA : 20 ans de "20 heures"

Patrick Poivre d'Arvor, directeur adjoint de l'information de TF1 a fêté, le 20 juin dernier, ses vingt ans de présentation du journal de 20 heures, dont 13 ans sur TF1.

Présentateur du journal le plus regardé de France (près de 9 millions de téléspectateurs), il a commencé son parcours en février 1976 comme remplaçant sur Antenne 2, avant de présenter d'août 1976 à août 1983. Il arrive ensuite sur la Une, "le 31 août 1987", a-t-il indiqué lors d'une récente rencontre de presse, précisant que la date du 20 juin était "un peu artificielle" mais correspondait à environ 7000 journaux télévisés.

Comment voit-il son avenir dans les cinq prochaines années ? "Tout dépendra du désir de mes patrons, de celui des téléspectateurs et du mien. Aujourd'hui, j'ai cet appétit. Il m'arrive de le perdre momentanément, mais globalement je sais que j'en ai encore envie", a-t-il précisé. PPDA est "le patron" de son journal et il souligne "l'autonomie et l'indépendance" dont il dispose sur la chaîne privée, ainsi que "la pérennité, une des bases de notre réussite à TF1".

Le directeur adjoint de la rédaction de TF1, qui présentera à la rentrée un rendez-vous politique hebdomadaire à 20h30 a indiqué s'inscrire contre "la connivence journalistes-hommes politiques". "Je suis réputé pour ne pas être complaisant", a-t-il affirmé, rappelant qu'il avait été traité "d'insolent" à la fois par le président François Mitterrand et par le président Jacques Chirac. Pour lui, il ne faut être "ni complaisant, ni agressif" envers les hommes politiques et essayer de se mettre à la place du citoyen "qui n'en peut plus des phrases alambiquées".
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution