Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mercredi 6 Septembre 2000 à 00:00

Tir d'Ariane avec le satellite Eutelsat-W1

La fusée Ariane numéro 132 doit mettre sur orbite, mercredi 6 septembre au soir, le satellite Eutelsat-W1 de la société européenne de télécommunications par satellites (EUTELSAT). Cette Ariane-4 doit décoller de Kourou "le plus tôt possible" dans un créneau horaire allant de 19h33 à 20h47 locales (22h33 à 23h47 GMT).

Son unique passager de 3,25 tonnes au lancement sera mis sur une orbite dite de transfert géostationnaire, à partir de laquelle il gagnera, au cours des jours suivants, son orbite géostationnaire définitive par 10 degrés est (36.000 km au-dessus de l'équateur, dans la région du golfe de Guinée). Pendant douze ans au minimum, Eutelsat-W1 prendra la relève du satellite Eutelsat-II-F4 pour assurer différents services conformément à la "tendance du marché", souligne l'opérateur européen : connexions Internet, réseaux d'entreprise avec intranet et extranet, transfert automatique de fichiers, acheminement d'émissions de télévision, possibilités de connexion Europe-Afrique. Ce satellite devait être le premier de la série W à être lancé, mais suite à un incendie survenu en mai 1998 à l'établissement cannois de l'ex-Aérospatiale, il a été refait par la société européenne Astrium. Son lancement a ainsi été précédé par ceux d'Eutelsat-W2, W3 et W4, placés sur orbite respectivement par une Ariane (en octobre 1998) et deux fusées américaines Atlas (en avril 1999 et en mai 2000). Après ce vol, qui doit porter à dix-huit le nombre de satellites d'EUTELSAT en orbite, deux autres vols d'Ariane sont encore prévus courant septembre. Dès le 14, une Ariane-5, qui garde son numéro initial de vol 130, doit lancer les satellites de télécommunications Astra-2B (Luxembourg) et GE-7 Americom (Etats-Unis).

Le 25 septembre, la 133-ème Ariane (modèle Ariane-4) remettra dans l'ordre la numérotation des vols bousculée par manque de satellites à lancer pour raisons techniques, avec le satellite japonais N-Sat à bord. A ce jour, 38 satellites à mettre sur orbite figurent dans le carnet de commandes d'Arianespace pour un montant global de l'ordre de 19 milliards de francs (3 milliards d'euros environ).

Le lancement sera retransmis en direct en numérique clair sur HOT BIRD (12,111 GHz, pol V, FEC 3/4, SR 27500 ). Il sera également diffusé sur le site web d'EUTELSAT (www.eutelsat.com). La retransmission, assurée par Arianespace, commencera 20 minutes avant l'ouverture de la fenêtre de lancement et se terminera 40 minutes après la séparation du satellite.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution