Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mercredi 6 Septembre 2000 à 00:00

En Inde, "Qui veut gagner des millions"

Le succès de la version indienne du jeu "Qui veut gagner des millions" (Who Wants to be a Millionaire) exacerbe la compétition toujours vive entre chaînes de télévision dans ce pays d'un milliard d'habitants.

Ainsi le géant de la communication Zee TV vient d'annoncer le lancement d'un jeu concurrent qui sera doté d'une somme dix fois supérieure à celle mise en jeu par la chaîne de Rupert Murdoch Star TV qui revendique 85% des téléspectateurs câblés de Bombay, capitale économique de l'Inde. Dans ce pays où les jeux d'argent font partie de la culture populaire, "Kaun Banega Crorepati" (KBC), version adaptée à l'Inde du jeu "Who Wants do be a Millionaire", créé en Grande-Bretagne sur la chaîne ITV, est devenu un phénomène de société depuis son lancement début juillet. En raison du revenu moyen en vigueur en Inde, il faudrait mathématiquement un millénaire au citoyen ordinaire pour économiser cette somme. Dans ces conditions rien d'étonnant à ce que ce jeu télévisé porte les téléspectateurs au bord du délire. Comme le précise le cahier des charges des producteurs, le présentateur Amitabh Bachchan, vedette du cinéma indien, égrène au fil des émissions les questions qui plongent les candidats dans l'angoisse "En êtes vous sûr?" ou encore "c'est votre dernier mot?".

Sur fond de décor noir le candidat est la plupart du temps pétrifié face à son interrogateur dont la voix grave ponctuée de longs silences donne une ambiance d'envoûtement à toute l'émission. En langue hindi, le mot "crore" est un chiffre signifiant 10 millions et le "crorepati" est celui qui possède dix millions de roupies soit un peu plus de 220.000 dollars. La moyenne du revenu annuel en Inde est de 10.200 roupies. Cette folie télévisuelle bien que limitée aux 15% des foyers dotés du câble par lequel sont diffusées les chaînes commerciales dans l'ensemble du pays a conduit Zee TV à la surenchère.

Le directeur général de cette chaîne R. K. Singh a annoncé le lancement de son émission qui a-t-il souligné "ne sera pas une copie" de "Kaun Banega Crorepati". Avec un happât de 100 millions de roupies, M. Singh veut reconquérir son audience car il reconnaît que l'émission KBC a connu un succès "qui est allé au-delà de toutes les prévisions". "Je ne pense pas que notre émission constituera une réaction de peur à KBC. En fait il s'agit d'une stratégie bien pensée", a-t-il affirmé. Zee Tv revendique 27 million de téléspectateurs dans 5,5 millions de foyers indiens. A l'échelle de l'Inde, le pourcentage de foyers recevant les chaînes commerciales peut paraître faible selon les normes en vigueur dans les pays occidentaux. Cependant il n'est guère représentatif de l'audience réelle de ces différentes chaînes en raison de la pratique répandue des retransmissions "publiques" dans les villages. Il est courant que plusieurs centaines de personnes s'agglutinent devant le seul récepteur câblé du coin, situé généralement dans une échoppe ou un café.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution