Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 18 Janvier 2003 à 00:00

"Guerre" des chaînes autour du code de la route

La déprogrammation de plus d'une dizaine d'émissions provoquée par la décision de M6 et de France 2 de mettre à l'antenne toutes deux une émission interactive sur le code de la route témoigne de la concurrence exacerbée entre les grandes chaînes hertziennes qui vire à l'absurde.

L'affaire est assez sérieuse pour que le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel prévoie de l'examiner en séance plénière mardi, et que M6 menace de saisir les tribunaux. Une telle déprogrammation en cascade est rarissime, et est en général liée à l'actualité, comme au moment des attentats du 11 septembre 2001. Finalement, M6 programme "Permis de conduire: le grand test" le 25 janvier à 20H50, et France 2 "Code de la route: le grand examen" le 28 janvier à 20H50. Les téléspectateurs qui auront échoué à repasser leur permis de conduire au premier test, pourront toujours s'essayer au second, trois jours plus tard...

Alors que le volet sanctions de la lutte contre l'insécurité routière devrait être mis en place avant les grands départs d'été, M6, chaîne privée, et France 2, chaîne publique, se réclament en effet toutes deux d'une mission citoyenne pour tester les capacités des Français à se lancer sur les routes. Pour éviter une programmation frontale le 1er février entre deux émissions de type "interactif" (qui permettent aux téléspectateurs de jouer en même temps que les candidats via des cartes de score dans la presse, ou par internet), les deux chaînes ont successivement modifié leurs programmations, se livrant à une "guerre" qui a eu des répercussions sur les quatre grandes chaînes hertziennes. - "hors du cadre de la simple déprogrammation".

- France 2 ayant fixé au 28 janvier la diffusion de "Code de la route: le grand examen", concept français développé par Waï Production en partenariat avec la Sécurité routière et le ministère des Transports et de l'Equipement, TF1, à son tour, a changé sa programmation de "prime time" ce jour là, mettant en face une grosse cartouche avec un James Bond inédit à la télévision.

La Une a aussi modifié la soirée du 1er février, puisque, explique-t-elle, "France 2 et M6 ont modifié les programmes initialement annoncés et pu définir le contenu de leur soirée en toute connaissance des émissions des chaînes concurrentes". France 3, pour ne pas être en reste, a aussi modifié sa soirée du mardi 4 février, pour "harmoniser avec la programmation de France 2", en remplaçant le téléfilm inédit "Y'aura pas école demain" par la rediffusion d'un téléfilm. A M6, on estime que cette affaire sort "du cadre de la pure déprogrammation", et la chaîne privée se dit "prête à engager une procédure contre le producteur et le diffuseur", en l'occurrence France 2, de "Code de la route, le grand examen".

M6 argue de "la continuité de son action pour la sécurité routière", thème porteur et d'actualité. Le magazine "Zone interdite" du 5 janvier sur la violence routière, en présence du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, a réuni 5,4 millions de téléspectateurs (22,1% de parts d'audience), un score rarement atteint par la chaîne. M6 avait déjà décliné "QI: le grand test" et "Mémoire: le grand test". "Permis de conduire: le grand test", est conçu par le producteur hollandais Eyeworks et "a déjà connu un très grand succès en Belgique en septembre 2002 et en Hollande en octobre 2002", selon M6.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution