Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Jeudi 16 Janvier 2003 à 00:00

Lufthansa inaugure l'internet à haut débit en vol

La compagnie aérienne allemande Lufthansa a inauguré mercredi l'internet à haut débit dans les airs avec le tout premier vol au monde d'un appareil long courrier équipé d'un tel accès pour les passagers, mis au point par l'américain Boeing. L'expérience s'est déroulée in vivo à bord d'un Boeing 747-400 parti de Francfort à destination de Washington. Les passagers ont la possibilité de connecter un ordinateur portable à une prise installée sur leur siège, ou par infra-rouge à un serveur à bord, afin d'envoyer ou recevoir des courriers électroniques, de se connecter sur leurs intranets d'entreprises ou encore de "surfer" en continu sur la toile, a précisé Lufthansa. L'accès à internet s'opère par satellite via un système mis au point par une filiale de Boeing, Connexion Service, qui ne perturbe pas les commandes de bord des appareils. La compagnie allemande va le tester pendant trois mois sur sa liaison Francfort-Washington, avant de l'étendre en cas de succès à quelque 80 vols longs courriers à partir de la mi-2004. Le service sera gratuit dans un premier temps mais Lufthansa compte bien à terme le faire payer "entre 30 et 35 euros" par vol. A ce prix, "les coûts ne sont pas couverts" objecte le Pr Hartmut Fricke, de l'institut d'aéronautique de Dresde en Allemagne. A son avis, les tarifs sont appelés à grimper. Les prix aujourd'hui évoqués sont surtout destinés à attirer le chaland pour rendre un jour l'investissement rentable. "Mais, à court terme, il ne sera pas possible d'y parvenir", prévient M. Fricke. "La première mondiale à laquelle nous assistons aujourd'hui sera sans doute généralisée dans le monde entier dans quelques années", a déclaré le vice-président du directoire de la compagnie allemande, Wolfgang Mayrhuber. A ce jour, quatre compagnies ont signé un contrat avec Boeing pour s'équiper d'un tel système d'internet à haut débit: outre Lufthansa, Scandinavian Airlines, British Airways, qui devrait effectuer prochainement ses propres essais, et Japan Airlines. Tant du côté de Boeing que de Lufthansa, on demeure muet sur les coûts d'investissement. Pour cette raison, Airbus reste encore serein. D'autant que depuis les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, l'heure est aux économies dans le secteur aérien, et non aux investissements de confort. Plusieurs compagnies américaines, qui avaient songé un temps à s'équiper de l'internet haut débit, ont entretemps renoncé. "Les coûts sont très élevés. Nous doutons qu'il s'agisse d'un projet économique suffisamment solide", affirme un porte-parole d'Airbus, Tore Prang. Pour l'heure, le groupe européen juge son propre produit, qui offre un services de courriers électroniques, "plus léger et plus facile". La compagnie aérienne Cathay Pacific de Hong Kong, gros client d'Airbus, a ainsi déjà équipé plusieurs de ses avions du système Tenzing. Le coût est de 10 dollars (autant d'euros) par vol.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution