Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 1 Février 2003 à 00:00

EADS détient 100% d'Astrium

Le groupe EADS, déjà détenteur de 75% dans le constructeur européen de satellite Astrium, va reprendre les 25% détenus par BAE Systems contre, à terme, un versement de 84 millions d'euros et une recapitalisation du même montant, ont annoncé vendredi EADS et BAE Systems.

En juillet dernier, les deux groupes de défense avaient annoncé l'achat par EADS des 25% de BAE Systems dans Astrium pour 165 millions d'euros, une cession qui avait ensuite reçu le feu vert de la Commission européenne. Finalement, compte tenu de la dégradation du marché et des difficultés financières d'Astrium, l'accord de transfert de la participation de BAE Systems à EADS va se faire en plusieurs étapes. D'abord, pour recapitaliser le constructeur européen de satellites Astrium, les deux groupes EADS et BAE Systems vont chacun mettre au pot 84 millions d'euros, selon le communiqué commun des deux groupes de défense.

Ce changement dans les conditions de rachat total d'Astrium par EADS reflète "l'actuelle dégradation du secteur commercial de l'espace ainsi que les actions prévues par EADS pour rendre Astrium profitable d'ici 2004", selon le communiqué. Après la recapitalisation commune et la mise en oeuvre d'une stratégie pour améliorer "les performances industrielles et financières de l'entreprise", le groupe d'aéronautique et de défense EADS "acquerra les parts de BAE Systems dans Astrium pour 84 millions d'euros à la fin de la transaction". "Cette acquisition représente une étape clé pour EADS, qui pourra ainsi restructurer et intégrer l'ensemble de ses activités spatiales au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et en Espagne" afin de s'adapter à un ralentissement du marché spatial, selon le communiqué.

En prenant les 100% de la société Astrium, le groupe EADS va contrôler le consortium Paradigm Secure Communications qui était une co-entreprise détenue par BAE Systems et EADS. En juillet, en négociant une première fois l'acquisition totale d'Astrium, EADS et BAE Systems avaient créé Paradigm "afin de fournir les services associés au programme Skynet 5 de télécommunications militaires par satellite au profit du ministère britannique de la Défense". A l'époque, la finalisation de la transaction était suspendue à l'exécution des contrats engagés auprès de la défense britannique dans le cadre du programme Skynet 5.

Aujourd'hui, selon les termes de l'accord signé entre EADS et BAE Systems sur Astrium, le groupe BAE Systems verserait 55 millions d'euros de dédommagements dans l'hypothèse où le contrat Skynet 5 ne serait pas honoré.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution