Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 7 Février 2003 à 00:00

Vivendi réaffirme son attachement à Canal +

Vivendi Universal a officialisé jeudi soir le départ de Xavier Couture de la présidence du Groupe Canal + et son remplacement par Bertrand Méheut, tout en réaffirmant son attachement à sa filiale, qui va néanmoins subir une sévère restructuration dans les mois à venir.

Jean-René Fourtou, PDG de VU, a voulu mettre fin, dans une lettre aux salariés du Groupe Canal+, au "feu roulant de rumeurs infondées et d'agressions" qui frappaient sa filiale depuis une petite semaine. Il a officialisé le départ de Xavier Couture, remplaçant de Pierre Lescure en avril 2002, et la promotion de Bertrand Méheut, arrivé comme directeur général en septembre dernier. Si le sort de M. Couture était scellé depuis la semaine dernière, comme l'avait révélé Le Monde samedi, il restait néanmoins à régler le problème de ses indemnités.

"C'est une séparation à l'amiable", précisait-on jeudi soir de source proche du dossier, laissant entendre que M. Couture avait accepté de revoir ses indemnités à la baisse. "M. Fourtou n'a pas honoré un seul des contrats signés par Jean-Marie Messier (ancien PDG de VU). Tout a été renégocié à la baisse". M. Fourtou a par ailleurs réaffirmé son attachement au Groupe Canal+ et sa "détermination d'actionnaire" à le soutenir. Tout en maintenant son plan de réorganisation de l'été dernier, basé sur le recentrage du groupe autour de ses actifs français sains (notamment la chaîne cryptée et le bouquet CanalSatellite) et la vente du reste (notamment les filiales internationales), il a néanmoins repoussé aux calendes grecques une quelconque introduction en bourse du "New Canal".

Il a également voulu souligner la bonne santé des actifs français: "Si, en 2002, la chaîne a perdu 70.000 abonnés nets, il ne faut pas oublier que 400.000 nouveaux foyers sont venus la rejoindre", écrit-il. "Quant au bouquet CanalSatellite, il a gagné 220.000 nouveaux abonnés en 2002 et en compte désormais plus de 2 millions". Ces deux filiales sont largement bénéficiaires. Mais il a aussi voulu préparer les troupes de Canal à la restructuration --et donc au plan social-- qui s'annonce: "Canal + doit impérativement se réorganiser, gagner en productivité, repenser sa ligne éditoriale".

Le groupe Canal + compte environ 4.000 salariés, sans compter la filiale italienne Telepiu en cours de cession. La grande tâche de Bertrand Méheut sera de rendre à Canal+ une attractivité forte, avec une offre de programmes alléchante, toujours basée sur le football (qu'il reste encore à conquérir face au bouquet TPS de TF1/M6) et le cinéma, et remettre la maison en ordre de marche. Sur ce dernier point, ce pur gestionnaire venu de l'agrochimique semble "équipé". "Il faut simplifier nos structures, clarifier les responsabilités et réduire les coûts", avertissait-il jeudi soir dans son message aux salariés.

Côté programmes, en revanche, M. Méheut a presque tout à découvrir. C'est sans doute pour cela qu'il a reconduit à la tête de Canal la formule du tandem gestionnaire/homme de programmes qui prévalait depuis le couple Lescure/Olivennes, en nommant à ses côtés Guillaume de Vergès, venu de TF1 --même si la gestion revient maintenant au président du groupe. "Notre compétitivité est fondée d'abord sur la qualité des contenus de la chaîne, sa créativité, son engagement culturel", relève-t-il dans son message.

Il bénéficiera également de la présence de Dominique Farrugia, membre "historique" de Canal+. Le PDG de la chaîne cryptée, qui était donné partant, gardera finalement ses fonctions et gagnera en plus celles de conseiller sur les contenus télévision et cinéma du groupe.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution