Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 28 Février 2003 à 00:00

Le groupe Khalifa

Le groupe Khalifa, figure emblématique et très médiatisée du nouveau capitalisme algérien, a été créé en 1992 par un jeune pharmacien, Abdelmoumène Rafik Khalifa, devenu le symbole de la réussite dans les affaires en Algérie, pays qui s'est engagé sur la voie de l'économie de marché en 1994.

Le groupe, qui a débuté dans les laboratoires pharmaceutiques, a connu une ascension foudroyante, surtout depuis 1999, en se développant dans la banque, le transport aérien, le sport et la télévision. "Moumène" Khalifa, 38 ans, a également investi dans l'informatique et la location de voitures en Algérie et en France. Issu des réformes nées des décombres du socialisme d'Etat qui a prévalu pendant 35 ans, Khalifa affirme aujourd'hui employer quelque 14.000 personnes.

En quelques années, le groupe a créé une banque, dont le réseau est dense, et une compagnie aérienne. Khalifa Airways, qui emploie 3.000 personnes, possède une quarantaine d'avions (Airbus, Boeing et ATR) et dessert, outre l'Algérie, des destinations vers l'Europe, l'Afrique du Sud et les Emirats Arabes Unis. Le groupe s'est également lancé dans l'audiovisuel avec une chaîne - Khalifa TV - qui peut être reçue librement par satellite en Europe, en Orient et en Amérique du Nord.

En France, la chaîne a reçu en décembre l'autorisation d'émettre du Conseil supérieur de l'Audiovisuel (CSA). Elle rejoindra à compter du 3 mars le bouquet satellitaire français TPS. Khalifa TV avait d'abord émis sans autorisation du 13 septembre au 25 octobre derniers et avait été menacée par le CSA de poursuites judiciaires. Dotée d'un capital de 10 millions d'euros, Khalifa TV est une société française par action simplifiée dont l'actionnaire unique est Rafik Khalifa lui-même.

La tante de l'homme d'affaires, Djaouida Jazaerli, est directrice générale de la chaîne. Le budget est conséquent puisque le coût annuel de la grille, qui devait s'élever à un peu moins de 30 millions d'euros par an, est équivalent à celui de la chaîne d'information continue française LCI (groupe TF1). La grille compte deux journaux d'une demi-heure, une émission sur le foot, des magazines, des dessins animés, de nombreux clips...Cultivant une image de marque sportive, le groupe parraine de nombreux clubs de football en Algérie, mais aussi en France avec un contrat le liant à l'Olympique de Marseille et un partenariat avec le club de rugby de Bordeaux-Bègles. Le groupe reste discret sur ses comptes.

Khalifa avait indiqué en 2001 que le chiffre d'affaires consolidé 2000 avait dépassé un milliard d'euros, répartis à 50% dans la banque, 40% dans l'aérien et 10% dans la pharmacie. Khalifa a procédé récemment à une campagne de recrutement en Algérie pour embaucher 5.000 personnes, faisant sensation dans un pays où le chômage toucherait 50% des moins de 30 ans.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution